Une histoire de frangins… (Marco 35 & 36)

Salut tout le monde !

Aujourd’hui dimanche 15 février 2015…

J’émerge enfin après une semaine de convalescence qui n’aura définitivement pas été de trop.

Vous vous souvenez dimanche dernier, quand je vous ai dit que je le sentais moyen de reprendre le lundi suivant ? Ben effectivement, lundi ça allait encore pas et M. Docteur, revu mardi, m’a dit « Encore repos. » et re-arrêt toute la semaine.

Donc, techniquement, j’aurais passé plus de temps en convalescence que vraiment malade.

Enfin, ça promet quand même pour ma reprise demain…

Pendant que j’y pense, je vous informe que le tome 2 est à nouveau en vente, version corrigée, toujours à 9€ bien sûr !

Cette semaine, je voulais vous causer d’un petit anime que j’ai vu récemment et qui est fort sympathique, Laughing Under the Clouds / Donten Ni Warau.

341710DontenniWarau

Les trois frères Kumoh

Récit fantastique bien mené, cette série de 12 épisodes ne me semble pas avoir cartonné l’an dernier, elle mérite pourtant le coup d’oeil.

Au Japon, au début de l’ère Meiji, c’est le bordel, grosse criminalité, tout ça tout ça.

Dans un petit coin paisible bien qu’au ciel quasi-perpétuellement gris, trois frangins, les derniers du clan Kumoh, ont pour mission d’escorter les criminels jusqu’à une ile-prison au milieu d’un lac.

latest

La vie n’est pas très facile pour la fratrie, perpétuellement fauchée, mais l’affection qui les lie, et la bonne humeur intangible de l’aîné, Tenka, qui veille au grain sur ses petits frères, rend leur existence plutôt paisible. Le seul point un peu sombre serait l’obsession du second à atteindre le niveau de son aîné, dans le but de le soutenir, alors même que Tenka, au contraire, cherche à le protéger.

1414194632-horriblesubs-donten-ni-warau-04-480p-mkv-20141025-015013-445

Mais une vieille légende annonce le réveil d’un puissant démon, Oroshi… Lequel squatte dans quelqu’un et le parasite pour renaître. Et vous vous en doutez déjà, c’est pas vraiment une légende.

Non parce que sinon y a pas d’histoire.

HTZ8q

L’énigmatique Shirasu

Tenka semble en savoir long là dessus et aidé de Botan, l’institutrice de son plus jeune frère, et de son meilleur ami (*mode yaoiste ON* Mouais mouais meilleur ami qui vit chez eux hein…*mode yaoiste OFF*), l’espèce d’albinos de service, Shirasu, il veut trouver le « réceptacle » pour le sauver, alors que d’autres le recherchent aussi, pour le tuer ou peut-être autre chose encore…

L'énigmatique Botan

L’énigmatique Botan

Le dessin est très chouette, comme vous pouvez le constater avec ces captures, l’animation est nickel. Techniquement, il n’y a rien à redire. D’après ce que j’ai vu du manga papier, c’est fidèle au niveau graphique, ce dernier est très beau aussi.

Insérez ici un groupe d'agents du gouvernement chelou avec une mission pas super claire de base...

Insérez ici un groupe d’agents du gouvernement chelou avec une mission pas super claire de base…

Les personnages sont vraiment vraiment sympa, tant les trois frères que les autres. Mention spéciale à Tenka qui est vraiment aussi magnifique que charismatique, à Shirasu et à la petite ninjate bicolore dont j’ai bouffé le nom, mais qui est un perso très intéressant.

latest2

L’histoire est assez classique sur le fond, mais bien, avec suffisamment de retournements et de fausses pistes pour bien tenir en haleine. D’un ton plutôt léger, franchement drôle même souvent, il contient aussi des passages très graves, voire franchement tristes, et gère ça très bien. La fin est certes un peu rapide, mais sinon c’est cool. Bon, il y a des retournements archi-prévisibles, d’autres moins, et d’autres que je voulais pas voir tellement aaaaaaah mais c’est quoi ce cliché !!!… Mais rien qui gâche réellement le plaisir.

Ah, juste une détail pour le cas où certains d’entre vous voudraient essayer,… ^^ Non, ce n’est pas avec les coquelicots qu’on fait de l’opium. Je pense que c’est une erreur de traduction, ça m’a fait sourire. Le coquelicot et le pavot sont deux plantes de la même famille, mais c’est comme le chanvre et le cannabis. Fumer un champ de chanvre, ça ne fait aucun effet, ben fumer du coquelicot non plus.

Bref, si vous avez quelques heures, allez donc les passer en compagnie des frères Kumoh, ça ne sera pas du temps perdu.

Voili voilou.

Sinon, cette semaine, les chapitres 35 et 36 de Marco… Où tout vacille, suspens…

Bonne semaine à tous 🙂 !

Ce contenu a été publié dans Animation, Chant des Drows, Coup de Coeur, Donten ni Warau, Fantastique, Laughing Under the Clouds, Manga, Marco, Moi, Yaoi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Une histoire de frangins… (Marco 35 & 36)

  1. Amakay dit :

    Moi j’ai adoré la voir cet hiver….. j’aimerais bien une saison 2 d’ailleurs car il y a encore de la matière à developper.

    • Ninou Cyrico dit :

      @Amakay : Oui, il y a du potentiel. Malheureusement, le manga se finit comme la série, alors à part si l’auteur ou un autre scénariste reprend, y a peu d’espoir… :s

  2. Pouika dit :

    Salut Ninou-chan, ton anime semble pas mal, tu aurais un lien pour le voir en vostfr ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *