Une histoire de ‘tites gonzesses (+ Pantin 23)

Salut à tous ^^ !

Je reviens d’un WE chez mon pôpa qui va bien et son petit ordi linuxien aussi, à trier des vieilles affaires avec ma frangine, et croyez-moi, on a déterré de sacrés trucs et ça nous a pas rajeunit ^^ !

Breeeef !

Hi hi hi mes petites poupées en laine ! Si vous saviez le nombre d’histoires que je me suis racontées avec… 😀 Je me demande si je vais pas les filer à mes neveux et nièces ;).

Mais bon, laissons le passé où il est et causons de ce dont je voulais vous causer depuis quelques semaines.

Ah oui zut, pendant que j’y pense, j’ai quand même une super nouvelle. J’ai bouclé la V2 du tome 3 et les exemplaires de la YYCon sont commandés ^^ !

Alors de vous à moi, vu le nombre de merdes que j’ai eues sur cette V2, je ne serai pas tranquille tant que je ne les aurais pas reçus et que je ne serais pas sûre qu’ils sont OK, non parce que sérieux, entre Gimp qui m’a planté 36 fois, OpenOffice qui a failli me planter le fichier final, et Lulu qui a mis 1/4h à créer sa page pour que je puisse commander… Je vous jure, là, tant que je les aurais pas en main, je serai pas tranquille ^^’.

Youpi j’en peux plus je veux dormiiiiiiiiiiiiir………………………

Bref.

Je disais donc, j’ai lu il y a quelques temps un petit yuri très sympatoche, Sasamekikoto,  dont je découvre en écrivant ces lignes qu’il a été adapté en série animé que je vais donc vite aller voir (si ça vous dit ça se trouve là, merci Némésis ! ^^) !

51hGvsdNVUL._SX346_BO1,204,203,200_

Sasamekikoto est vraiment une comédie romantique comme je les aime. Même si l’histoire est centrée sur les deux héroïnes, les personnages autour sont bien développées, intéressants, et si on a pas un vrai portrait de groupe comme dans Girl Friends dont je vous avais parlé il y a fort longtemps, et je ne reprocherais à cette série que son manque de personnages masculins. Mais j’y reviendrais.

L’histoire est celle de Sumika, une grande et belle brune, première de classe, forte en tout, surtout en karaté, est amoureuse de sa meilleure amie Ushio. Jusqu’ici, rien d’exceptionnel. A ceci près qu’Ushio est ouvertement lesbienne, et passe son temps à tomber amoureuse des filles « mignonnes », bref, Sumika n’est pas du tout son genre, et se morfond sans oser se déclarer… Allant jusqu’à éponger ses déceptions sentimentales récurrentes.

sasameki_koto_render__1_by_xrebornagain46x-d5k4po0

J’ai beaucoup aimé cette petite série, fraîche, très drôle, vraiment sympa. J’ai bien apprécié le fait que pour une fois, une des héroïnes soit de base déjà lesbienne, avec tout ce que ça implique sur sa vie sociale, avec ses camarades, sa vie au lycée, et ça a une réelle importance pour certaines sous-intrigues.

Comme je le disais, la seule chose que je pourrais reprocher à ce manga si j’avais que ça à faire est l’absence de perso masculin dans le groupe (le seule perso masculin récurrent étant quand même un petit travelo, très mimi au demeurant, et perso très intéressant) et aussi que pour un récit qui se veut réaliste, il finit quand même par y avoir un peu beaucoup de lesbiennes dans ce lycée :p !

sasameki-koto

Mais franchement, ça se lit bien. L’histoire va son rythme, on ne s’ennuie dans aucun des 9 tomes, les sous-intrigues sont pas toujours géniales, mais ça avance sans déplaisir, et on a réellement envie de savoir comment nos demoiselles sont s’en tirer. On alterne rires, tensions, moments plus durs, plus émouvants, avec un dosage bien géré. Un petit yuri très sympa, donc.

Voilà voilà.

Je vous dirais pour l’animé quand je l’aurais vu.

Sinon, cette semaine, le chapitre 23 de Pantin, où Nael commence à mettre les pièces en place sur son échiquier.

Bonne semaine à tous !!!

Ce contenu a été publié dans Bande dessinée, BD, Chant des Drows, Convention, Humour, Mafia, Manga, Moi, Pantin, roman, Sasamekikoto, Shojo Ai, shonen-aï, Yaoi, YaoiYuriCon, Yuri. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Une histoire de ‘tites gonzesses (+ Pantin 23)

  1. Pouika dit :

    Tu ne nous oublies pas hein ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.