Dieux de papier et yakuzas… (+ Pantin 29)

Salut tout le monde 🙂 !

Merci beaucoup pour les retours sur la nouvelle d’Halloween, ça fait plaisir 🙂 ! Elle reste bien sûr en ligne pour ceux qui veulent, y a pas de souci !!

Youplaboum popopom !

Sinon comme j’avais pas trop de choses à vous raconter, j’ai regardé ce que j’avais lu cette semaine et à part un essai de socio au demeurant absolument passionnant sur le genre… que sérieux, je vous recommande vraiment. Ça explique juste ce que sont les études du genre, comment les stéréotypes fonctionnent et pourquoi il est important de les questionner au minimum, de lutter contre au maximum.

En fait, ça remet vraiment simplement cette problématique à plat, en renvoyant finalement tout le monde dos à dos. Parce que bon, ‘faut être honnête, si les femmes sont les premières victimes de ce que j’appellerai ici par flemme le modèle patriarco-hétéro-viril, qui les réduit à un utérus, aux tâches domestiques etc., ce modèle n’est pas du tout moins aliénant pour les hommes, qui n’ont pas plus le droit de sortir du modèle super-mâle performant viril qui porte sa famille à bout de bras. OUI, JE CARICATURE. C’est exprès pour que vous teniez le concept ^^ !

Un jour, je vous dirai ce que je pense de tout ça… Ou plutôt je vous l’écrirai dans une histoire :). Ça passe mieux en fiction…

Faut que j’arrête avec les « un jour », je crois que je vous en dois déjà un peu trop. ^^’

Bref, j’espère ne pas vous avoir trop perdus.

A part ça, donc, j’ai aussi été soutenir l’industrie éditoriale du manga français ^^ en passant à ma librairie préférée, et là « Ooooooooh la suite de Bi no isu cool !!!! Oooooooooh un spin-off de Ze, cool aussi…!!! »

Donc voilà.

Non, Nirasawa n’est pas hyper possessif. Du tout.

J’avais beaucoup aimé Bi no Isu, que j’avais trouvé intéressant. C’était sombre, violent, les deux persos étaient très bien vus, mention spéciale à Nirasawa, magnifique jeune fêlé fou de son homme, au sens propre. Donc, quel bonheur de les retrouver dans la suite de leurs zaventures dans Bi no Kyoujin !!! 😀 Nirasawa est toujours un grand malade, Kabu s’attendrit un peu, presqu’un peu trop, j’espère qu’ils vont un peu arrêter le « dégage, non reviens », parce que bon, deux fois, ça va… Plus, ça deviendrait lourd.

J’aime bien ce manga. 🙂 Les dessins sont beaux, les persos bons, bien foutus, l’intrigue générale est classique, guerre de succession dans le clan, blabla, mais très efficace. A lire, donc, en attendant la suite de Twittering bird…, ça aidera à patienter.

A lire donc, ce premier tome est sympathique et prometteur.

Une histoire de dieux en papier…

Ze était une série qui avait pour moi comme principal défaut d’être de plus en plus prenante et intéressante au fil des tomes, ce qui lui avait valu de peu que je l’abandonne à la fin du 1er, tant ce dernier était, bon, pas naze, mais franchement pas le meilleur. :p

Au fil des histoires, des personnages, et malgré un concept de base très très facile pour justifier des scènes de cul (oh, mon protecteur a besoin d’être en contact avec mes muqueuses pour me soigner…), on s’attachait vraiment à cette famille et à ses membres, comme à ces étranges kami, créatures de papier (d’où leur nom, gag, jeu de mot entre papier et dieux, qui se disent tous deux kami en japonais), parfois très âgées, parfois sages, parfois sacrément caractériels, qui vivent à leur côté.

Ze était une très bonne série, un peu inégale en fonction des arcs, mais globalement prenante et surtout vraiment, les derniers tomes étaient excellents.

Le spin-off, Ze, Kami no Hon, est un ensemble d’histoires bonus. C’est beaucoup de cul, mais ça fait plaisir de retrouver tout notre petit monde en si bonne forme. Personnellement, mes couples préférés sont sous-représentés, voire absents pour l’un d’eux, mais ça se laisse lire et mater sans déplaisir. Ça complète bien,  c’est sympa, c’est rigolo, bref, un joli cadeau aux fans qui ne répondra pas à toutes les questions laissées en suspens, mais qui remplit son rôle. Donc, si vous avez aimé Ze, ‘vous gênez pas, c’est de la bonne 🙂 !

Pendant que j’y pense, je vous informe que je serai à la Japan Touch dans trois semaines, comme d’hab’ sur le stand de l’Espace Lyon Japon, et je ne sais pas encore quel jour je serai physiquement sur le stand, sans doute le samedi, mais c’est à voir :).

Sur ce, le chapitre 29 de Pantin vous attend sagement, et moi je vais écrire un peu de Sf/anticipation parce que j’ai envie. 🙂

Bonne semaine à tous !

Ce contenu a été publié dans Convention, Esotérisme, Fantastique, Gay themed, Japan Touch, Mafia, Manga, Moi, Occultisme, Pantin, Polar, roman, shonen-aï, Yaoi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.