Attention O.F.N.I. !!! (Pour des siècles… 3 & 4)

Salut les gens !

Merci beaucoup de votre soutien, ça aide 🙂 !

Pour info, ça va à peu près. Le fait de pouvoir enfin dormir comme il faut aide pas mal…

Bon, cette semaine, je voulais vous parler d’un petit O.F.N.I. (Objet Filmique Non Identifié) que j’ai croisé par pur hasard il y a quelques semaines.

Pour tout vous dire, j’étais sagement occupée à photocopier un article de Libé sur la future édition « officielle » de Mein Kampf en France, suite à sa chute dans le domaine public, quand j’ai aperçu ça, abandonné sur la photocopieuse :

1241388641

Même en photocopie, oubliée et en noir et blanc, vous devez vous en douter, trois mecs dans une position pareille, ça ne pouvait pas ne pas attirer mon attention. ^^

Comment ce film a-t-il atterri dans les rayons de la bibliothèque municipale de Lyon ? Ça, je serai vraiment super curieuse de le savoir. ^^’

Hey, Happy ! est un film canadien de 2001 de Noam Gonick, réalisateur qui n’a à peu près fait que ça et rien depuis, avec des acteurs qui n’ont fait que ça aussi, visiblement…

Je capte des messages bizarres avec mon vieux poste...

Happy : « Je capte des messages bizarres avec mon vieux poste… »

Alors qu’est-ce que c’est que ce truc, eh bé… Un bon gros délire hallucinogène sous ecstasy, à mon avis. Non mais ‘faut être honnête, c’était l’époque, aussi : la techno, les raves parties, le poppers et donc l’ecstasy… Normal quoi. ^^’

Mais reprenons par l’histoire, qui tient sous un bonzaï. Après, le film ne dure que 1h20, donc pas besoin de scénar à rallonge et tiroirs multiples.

"Et moi je fais de la musique entre deux mecs..."

Sabu : « Et moi je fais de la musique entre deux mecs… »

Dans un bled un peu paumé qui attend la fin du monde, sous la forme d’une crue qui doit tout noyer, Sabu, un jeune DJ, prépare une grosse rave avec son pote, patron, amant,…? Ricky. Sabu s’est donné pour quête mystique (sic) de se taper 2000 mecs. Alors qu’il cherche le dernier, il croise le chemin d’Happy, un espèce de doux rêveur naïf et visiblement puceau qui parle avec euh, des extraterrestres (?) via un gros radio-cassettes. Sabu décide qu’Happy sera son 2000e mec, mais Spanky, affreuse caricature de follasse hystéro et obsédée, ne l’entend pas de cette oreille…

Et moi je suis une caricature, j'ai même mes "mouches" qui me suivent partout...

Spanky : « Et moi je suis une caricature, j’ai même mes « mouches » qui me suivent partout… »

Si vous voulez mon avis, il n’y a pas que les personnages de ce film qui carburent aux substances illégales. Noam Gonick (puisque c’est son scénario) a dû en essayer un peu aussi. Sûrement par souci de réalisme, pour savoir de quoi il parlait… ^^’ Breeeeef….

Alors que dire de ce truc, sérieusement…

Alors lui si j'ai suivi c'est le 1999e...

Alors lui si j’ai suivi c’est le 1999e…

Ben en fait, c’est plutôt sympa. En tout cas moi, je me suis bien marrée. C’est totalement barré, improbable, incohérent, bourré d’effets qui se veulent sûrement poétiques/lyriques/métaphysiques, tous les trucs en -iques que vous voudrez,  mais ça se regarde. C’est très soft (y a pas mal de bizoux et une pipe suggérée mais sérieux, rien de trop choquant), y a des scènes plutôt mignonnes, d’autres quasi-flippantes, pas mal de moments purement musicaux qui sont sympas, et pourtant je suis loin d’être une fan d’électro et de techno.

Bref, si vous le croisez, jetez-y un œil. C’est au minimum un témoignage rigolo des délires des années 2000, au mieux une histoire d’amour complètement barrée sur fond de techno. ^^

Voilà voilà.

Et puisque le début a l’air de vous avoir plu, je vous laisse aller retrouver Laslo pour la suite de Pour des siècles et des siècles.

Bonne semaine à tous 🙂 !

Ce contenu a été publié dans Anges, Cinéma, Démons, Fantastique, Gay themed, Happy !, Laslo, Merci !, Moi, Pour des siècles et des siècles, roman, Salem, Science fiction, shonen-aï, Yaoi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.