Semi-carottage en règle… (Pour des siècles… 9 & 10)

Salut les gens 🙂 !

Désolée de passer si tard, mais bon j’attendais d’avoir un truc à vous raconter…

En fait, ça aurait dû être hier soir, sauf que ça faisait tellement longtemps qu’on était pas allé au ciné un samedi soir qu’on avait un peu zappé (tous hein, SnnowW [Note de SnnowW : Si, si, ELLE, elle y avait pensé], Gally, Elyna, Joe et moi) qu’il fallait mieux réserver… Et que ben plus de place !

Alors vous en faites pas, on a fini à tenter de jouer au tarot chez Elyna, partie très drôle mais sûrement la moins concentrée du monde en tout cas… Et donc, nous sommes courageusement retournés au ciné dans le froaaaaaad cet aprem, après une journée cartons-tétris des plus productives, et ce coup-ci, ça a été… Bon on avait réservé sur le oueb au cas où quand même.

Bon, SnnowW a bien essayé de nous pousser au suicide en nous montrant coup sur coup Winx Club et Glitter Force sur Netfix,  ce qui n’a fait que me conforter dans l’idée, déjà de ne pas m’abonner à Netfix, et aussi et surtout que ces héroïnes de dessin animé pour gamines ultra-sexy, ça allait pas aider beaucoup la cause des femmes, mais passons…

Nous sommes donc allés voir le dernier délire animalier de Disney...

disney-zootopie

Et bon, c’est toujours la même soupe Disney et ça fonctionne toujours aussi bien.

Honnêtement, j’ai passé un bon moment. Ça restera pas dans les annales, mais c’est sympa, très drôle et aussi cousu de fil blanc que bourré de bons sentiments.

Un Disney, quoi.

Reprenons, quoi que ça raconte.

zootopie

Dans un monde peuplé d’animaux anthropomorphisés, Judy Hopps, une petite lapine, veut rendre le monde meilleur (si si, littéralement), et devient donc lieutenant de police. Très brillante, elle finit major de sa promo de l’école de police et est nommée au commissariat central de la grande ville de Zootopie, où tous les zanimaux vivent ensemble patte dans la patte, prédateurs et proies tous ensemble, youpi. Ce qui à moi, me fait demander ce que mangent les prédateurs… Maiiiiiiiis passons.

Mais notre petite lapine est envoyée faire les PV, alors même qu’une vague de disparitions frappe la ville… Et, parvenant à attraper un voleur, elle se fait engueuler parce qu’elle aurait pas dû. Décidée à faire ses preuves malgré tout, elle passe alors un deal avec son supérieur : elle a 48h pour retrouver une personne disparue ou elle devra démissionner.

zootopie-selfie

Forçant Nick, un renard, petit malfrat, à l’aider, elle se jette à l’eau et va lever un bien plus gros lièvre que prévu…

J’assume cette blague.

Le film est blindé de blagues de ce genre.

Donc j’assume.

0_vid1427-TL.png

Bref. Techniquement, rien à dire, l’animation est excellente, on est chez Disney, ils n’ont plus rien à prouver là-dessus depuis un bon moment.

Musique très bonne, la chanson de Shakira est cool.

C’est coloré, animé, drôle, y a des gags hilarants (mention spéciale au musaraigne grand parrain de la mafia), le scénar, pour tout classique qu’il soit, se suit sans déplaisir. Et la morale, pour toute dégoulinante de bons sentiments mielleux qu’elle soit, est plutôt louable et sympa.

Après, y a vraiment des choses qui ne sont pas destinées aux enfants… Le délire du club naturiste, par exemple… Ou les paresseux en fonctionnaires de la préfecture (ou son équivalent US)… 😉

zootopie-le-prochain-classique-disney-s-offre-une-nouvelle-bande-annonce-poilante-video-e9065dec97839c0c0-612x340

Bref, bon film, pas inoubliable, mais franchement sympa.

Voilà voilà.

Sur ce, moi je vous laisse avec Laslo, Salem et aussi Andrealphus, pas mal, dans les chapitres 9 et 10 de Pour des siècles et des siècles

Et je vous dis bonne semaine 🙂 !

 

Ce contenu a été publié dans Animation, Cinéma, Démons, Disney, Gay themed, Humour, Laslo, Moi, musique, Polar, Pour des siècles et des siècles, roman, Salem, shonen-aï, Yaoi, Zootopie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Semi-carottage en règle… (Pour des siècles… 9 & 10)

  1. Pouika dit :

    j’ai aussi été voir Zootopie et j’ai adoré !!! pas de prise de tête et à mon sens une critique implicite du monde moderne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.