Deux papas en lettres grecques (Tadaima, Okaeri + Héritages 2-7)

Salut tout le monde !!!

You-ouh, une news à l’heure !!!!

Bon, c’est sûr, l’Apocalypse est proche…

Mais hauts les cœurs, on a encore un peu de temps pour lire des trucs cools et c’est bien d’un truc cool dont je vais vous parler aujourd’hui !!!

Non, parce que je pourrais râler sur euuuuuh ben pas mal de trucs en fait, mais en vrai, j’essaye de me focaliser sur du positif en ce moment, tout ça, parce que youpi la vie est belle, en vrai, quoi.

Non, mais si, allez ?

Breeeeef, donc, un petit manga bien sympathique et tout mimi aujourd’hui… Parce que voilà positif tout ça.

Tadaima, Okaeri – Bienvenue à la maison est un manga yaoi de Ichi Ichikawa. On y suit Masaki, paisible homme aux foyer, son mari Hiromu, haut responsable dans une entreprise indéterminée, et leur fils Hikari, petit bout de chou absolument adorable. Cette petite famille mène une vie tranquille et sans grand souci.

Ne lisez pas ça pour le suspens ou l’action, hein, c’est vraiment pas la peine. On est dans une petite feel good story sans prise de tête. Le couple est posé, serein et uni, il n’y a pas réellement d’enjeu mélodramatique, le seul « problème » un tant soit peu sérieux étant bien facilement réglé. 

Et c’est bien, c’est reposant, mignon et très joli graphiquement.

J’ai apprécié ce côté calme et posé et aussi le fait d’avoir affaire à un couple adulte et établi. Je ne nie pas que le récit de leur rencontre à la fac, leur mariage et la grossesse de Masaki aurait pu être sympa, mais on serait tombé dans une histoire bien plus banale et déjà vu.

Ah oui, pardon, j’ai zappé un truc. Nous sommes dans un omegaverse.

Alors, je ne vais pas entrer dans le détail de ce qu’est un omegaverse ici. Pour ça, je vous renvoie au très bon article de Yaoi Pulse sur le sujet, ou encore aux quelques pages explicatives du début du manga, qui m’ont d’ailleurs un peu fait buguer quand j’ai réalisé à quel point ce concept était précis et réfléchi.

(Ninou en voyant ça : « Ah ouais. Quand même. »)

Pour faire simple ici, l’omegaverse est un univers où la population humaine est divisée en trois catégories, les alphas « grands beaux forts et intelligents » (20% des gens), les bêtas, « moyens » (70%), les omégas (10%), ceci naturellement, si je puis dire, les gens naissants ainsi.

Mais cela crée, de fait, de gros clivages sociaux. La population des omégas souffrent de bien des préjugés et ce n’est pas le fait d’avoir des chaleurs, avec ce que ça implique de possibles vies sexuelles, euuuuuh, très libérés…?, qui va beaucoup les remonter dans l’estime du reste de la population. Sans compter aussi la possibilité pour les omégas mâles de porter les enfants des autres mâles.

Alors, il y a aussi le fait qu’il parait que, des fois, un alpha et un omega se croisent et là BAM ! Coup de foudre total et les voilà liés à vie sans discussion, c’est plié. Mais c’est sûrement une légende urbaine…  

Ou pas, dans le cas de nos charmants époux. 😉

Je vous épargnerai, ce soir, mon avis sur ce concept et surtout ce qu’il implique pour moi au niveau de la représentation des femmes dans le yaoi, parce que j’étais de mariage hier et que je suis cramée. Mais vous ne perdez rien pour attendre. Mouahahahahahah.

Pour en revenir à Tadaima, Okaeri, c’est un très bon petit manga ; premier tome qui se lit très bien seul, même pas de cliffhanger de ouf et donc, petite histoire très mignonne à lire tranquillement pour se vider la tête entre deux récits plus remuants. On sera donc content de les retrouver la prochaine fois, pour un autre bon moment tranquille, sans en trépigner comme pour d’autres œuvres. En plus, c’est du soft, récit tout public et assez bonne introduction au concept de l’omegaverse.

Une belle histoire d’amour et de famille à apprécier avec un petit [inclure ici boisson de votre choix], tranquillement, un peu de douceur dans ce monde de brutes et tout et tout.

Vala vala.

Et c’est donc tout pour cette semaine. Je vous laisse donc avec le chapitre 7 de la seconde partie d’Héritages, où Mattéo laisse voir qu’il faut pas trop l’emmerder. Enjoy 🙂 !!!

Bonne semaine à tous !!

Ce contenu a été publié dans Alec, Bande dessinée, BD, Dessin, Fantastique, Gay themed, Héritages, Livre, Manga, Matteo, mm, MxM, okaeri, Omegaverse, Polar, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Yaoi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Deux papas en lettres grecques (Tadaima, Okaeri + Héritages 2-7)

  1. Amakay dit :

    Coucou ma Ninou,
    Tu as raison, une fois qu’on éteint la télé, la vie est belle!!!
    J’aime beaucoup aussi cette série (je la suis en anglais) mais par contre je débute tout de suite sur leur vie de famille (je n’ai pas trouvé le début de leur histoire), c’est dans la même série ou c’est un autre titre ?

    Allez bisous et bonne semaine

    • Ninou Cyrico dit :

      @Amakay : Moi la télé j’en ai plus, enfin si mais c’est pour la console, donc ça va, ça me gène pas.

      Sinon, pour la série, oui, ça commence alors qu’ils sont déjà posés, mariés, avec leur petit, et leur passé n’est que rapidement évoqué en flashback plus tard. A voir si elle revient dessus plus loin, ça pourrait être sympa. 🙂

      Biz et bonne semaine à toi aussi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *