Wouf wouf !! (+ Héritages 4)

Salut les gens 🙂 !

En cette belle nuit et alors que la température de notre belle cité est enfin redevenue momentanément respirable, et alors aussi que SnnowW et moi nous préparons à aller enterrer un ami, euh pardon, enterrer la vie de jeune homme d’un ami demain, je trouve quand même un chtit moment pour venir vous causer.

Oui, vous avez bien lu.

Malgré le fait que nous soyons des entités féminines, SnnowW et moi sommes bien invitées à un enterrement de vie de jeune homme.

Je tenterais bien une blague sur le manque d’amis des geeks, mais ça serait méchant pour notre cher Telwarin… ^^ Et puis on est contentes d’y aller !

En attendant donc d’aller lui faire sa fête pour lui apprendre à se marier, non mais sérieux quelle idée, je passe par là et vais enfin pouvoir vous parler de Lucas & Co, puisque j’ai enfin fini le 1er tome des Loups de Riverdance d’HV Gavriel.

les-loups-de-riverdance,-tome-1---lucas-535345-250-400

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas mis de lien extérieur pour vous envoyer vous documenter sur ce livre, car il serait vraiment trop dommage de vous spoiler son contenu par inadvertance.

Soyons donc succincte : Lucas, jeune homme très instable et surtout à moitié fêlé, fuyant on ne sait quoi, arrive un jour, après un énième départ, une autre fuite, dans une petite ville des North Cascades, où il tente de se poser un peu… En vain. Échappant de peu à la mort grâce au seul véritable ami qu’il s’est fait, Leo, il est recueilli par ce dernier et son père, Marcus, dont il tombe presque immédiatement fou amoureux. Mais Marcus et Leo sont des loups garous, Marcus est l’Alpha de la meute, et ceux qui en ont après Lucas ne sont pas prêts à le, ou les, laisser en paix…

Voilà en gros la base. J’espère ne pas en avoir trop dit… Mais assez pour vous donner envie de le lire.

C’est quand même plutôt un très bon bouquin. Déjà, le style est très bon, le récit à la 1ere personne est très prenant, et très bien géré. Lucas raconte son histoire et on est bien avec lui, on rigole beaucoup, on grogne, on compatit, on chougne un peu. Ça permet une ironie dramatique qui fonctionne très bien : le lecteur, complice du jeune narrateur, sachant rapidement des choses que les autres personnages ignorent, approuvant ou pas les actions de Lucas, le soutenant ou ayant envie de lui botter le c**, bref, c’est plutôt diablement efficace. Bon, par moment, y a pas qu’à Lucas que j’avais envie de botter le c**, mais passons… ^^

C’est vraiment un livre que j’avais du mal à lâcher, ce qui est globalement bon signe, et si certains retournements sont assez prévisibles, d’autres sont vraiment surprenants et bien menés.

En fait, je me suis surprise à réaliser que ce que je pouvais reprocher au personnage de Lucas était en fait parfaitement cohérent et raccord avec ce qu’il est et son parcours. C’est un gosse immature, parfois très énervant, donc certaines réactions sont totalement surréalistes, mais je mets au défi n’importe quel garçon de son âge ayant son passé (ou un passé voisin, je ne souhaite vraiment à personne d’avoir son passé ^^’) de ne pas l’être ! Ce mec est totalement ravagé, une horde de psys armés jusqu’aux dents de l’intégrale de Freud n’en viendrait pas à bout… Mais c’est ça qui fait tout l’intérêt de l’histoire : qui est-il, d’où sort-il et comment peut-il arriver à s’en sortir ?

Les autres personnages se tiennent bien, globalement, certains auraient pu gagner à être plus développés, j’ai trouvé parfois quelques longueurs, parfois quelques évènements au contraire un peu survolés, mais rien d’insurmontable, rien que ne m’ait fait poser le livre et ne pas avoir envie de le reprendre. 🙂 Non, franchement, pour un premier roman, respect tout plein à HV Gavriel. C’est du très très beau boulot. ^^

Bref, que ce petit pavé ne vous fasse pas peur, c’est vraiment très sympa à lire. Par contre, attention aux plus jeunes et/ou aux plus sensibles, non seulement ça s’envoie en l’air de façon plutôt explicite, mais en plus, le récit est quand même assez violent, avec son lot de cadavres, de combats et de sang, donc warning quand même.

Sur ce, moi je vais me coucher par le plus court chemin et je vous laisse avec Alec et Matteo pour la quatrième partie d’Héritages.

Bonne semaine à tous 🙂 !

Publié dans Alec, Anges, Démons, Esotérisme, Fantastique, Gay themed, HV Gavriel, Lemon, Livre, Loups de Riverdance, Loups Garous, Matteo, Moi, Occultisme, roman, shonen-aï, Vampire, Yaoi | Laisser un commentaire

Her name is Alice (+ Héritages 3)

Salut tout le monde 🙂 !

Encore une MAJ un vendredi, eh eh je m’épate !  Bon, même plus besoin de vous préciser que je suis pas dispo ce WE, … Oui je sais, j’ai une vie trépidante en ce moment. ^^’

Enfin bref…

J’hésitais sur le sujet de ma news, entre le plus vieux polar de la littérature, un livre que j’aurais beaucoup aimé aimer, mais argh non trop de trucs qui vont pas, mais bon, j’ai été au ciné hier soir… Donc je garde le reste pour plus tard ^^ !

15988-nouveau-teaser-pour-alice-through-the-looking-glass

Alice, de l’autre côté du miroir, suite d’Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton, est un film de James Bobin. Pour info, je n’ai pas vu le film de Burton, n’étant pas fan de cet univers et pas intéressée plus que ça. De ce que j’en sais, ça ne me manque pas particulièrement ^^ !

Mais bon, comme souvent quand on va au ciné avec des potes (bizoux les coupain-coupines), ben ‘faut trouver un film qui va à tout le monde… Et bon, javais eu de bons retours de celui-là,  alors OK why not.

Non mais mattez-moi cette fourrure.. Si c'est pas un appel aux papouilles, ça sérieux...

Non mais mattez-moi cette fourrure.. Si c’est pas un appel aux papouilles, ça sérieux…

Alice, de l’autre côté du miroir commence donc alors que notre héroïne, devenue capitaine de son bateau, apprend, en rentrant à Londres après un voyage, que le sale con de service a pendant son absence magouillé un truc pour l’obliger à lui céder son bateau et la faire aimablement devenir secrétaire. Un rien vénèr, comme on dit (Yo.), la demoiselle s’isole dans la maison du dit connard et là, suivant un papillon, elle passe à travers un miroir et retourne donc au Pays des Merveilles, pour apprendre que son ami le Chapelier Fou dépérit, persuadé que sa famille disparue est en fait en vie. Alice décide donc de tout faire pour que ça soit vrai… Et c’est le début des emm… De l’aventure ^^’ !

584

J’ai bien aimé ce film, et les quelques reproches que je pourrais lui faire sont clairement des défauts liés à son genre même, donc en fait, ce n’en sont pas vraiment. ^^

Déjà, visuellement, c’est magnifique, colorée, créatif, et rien que ça, c’est très cool. Les bestioles sont très bien animées, les incrustations nickel, c’est du très très beau boulot, au sens propre aussi d’ailleurs. Vraiment, ça claque, c’est merveilleux au sens le plus formel.

C’est aussi plutôt très bien joué, pour autant que la VF le laisse à voir bien sûr. Mention spéciale au Temps qui est vraiment un personnage très sympa ^^ !

alice2016pre1

Niveau scénar, ben c’est un peu là que le bas blesserait à mon sens, mais encore une fois, on est dans un film Disney pour enfants… Donc, oui, c’est un peu simpliste, il y a quelques poncifs et quelques facilités, certains enjeux et certaines résolutions sont un peu simplistes, mais bon, ça tourne et je ne suis plus vraiment le public visé, et j’imagine que pour des gosses, c’est juste du bonheur. Si ça m’a fait sourire sans vraiment m’agacer cependant, c’est que ça reste gérable, ‘faut pas déconner non plus. J’ai vu très nettement pire. Là, ça gâche pas non plus, et la fin m’a bien plu. ^^

Alice (Mia Wasikowska) returns to the whimsical world of Underland to help the Hatter (Johnny Depp) in Disney's ALICE THROUGH THE LOOKING GLASS, an all-new adventure featuring the unforgettable characters from Lewis Carroll's beloved stories.

Bref, ce film est ce qu’il doit être : un joli conte pour enfants avec des morales plutôt cools. Visuellement, c’est vraiment chouette, en plus, le potentiel de l’univers est très bien exploité, mention spécial effectivement (Coucou Durendal !) à l’océan du temps qui est vraiment magnifique à voir et super intéressant en terme de mise en scène, vous comprendrez en voyant.

175536-alice-de-l-autre-cote-du-miroir-de-james-bobin-2 J’ai pas trop le temps de m’étaler plus, non parce que ça va être trop galère de me ramasser derrière. ^^

En conclusion, ben bon film, bonne surprise. Vraiment très cool pour des gosses, à mon avis, et franchement pas déplaisant pour des adultes. 🙂

Sur ce, je vous laisse avec Alec et Matteo pour une petite soirée tranquille, et je file m’envoler vers de nouvelles aventures !

Flap flap flap…

Bonne semaine à tous 🙂 !

Publié dans Alec, Animation, Chat, de l'autre côté du miroir, Disney, Durendal, Fantastique, Gay themed, Héritages, Matteo, poésie, roman, shonen-aï, Yaoi | Laisser un commentaire

Un harem de mecs… On en a toutes rêvé ! Non mais si, soyez honnête… (+Héritages – 2)

Salut à tous !

Allez, enfin un site qui ne va pas parler de foot ! Ça aussi, si vous êtes comme moi, vous en rêvez… ^^

J’envisage sérieusement de rester sous ma couette pendant le mois qui vient, mais je vous manquerais trop, je sais, je sais, donc pas d’inquiétude, je resterai fidèle au poste !

Petit coucou à Aerinn que j’ai croisée la semaine dernière à Montélimar. 🙂

Cette semaine, j’ai pas été au cinéma, j’ai pas fini de lire Les Loups de Riverdance, mais par contre, en passant à ma librairie préférée hier pour ramener un doublon, j’ai eu la joie d’y trouver le tome 12 d’une série que j’aime beaucoup et dont, ce me semble, je ne vous ai encore jamais parlée…

9782505007128-large-le-pavillon-des-hommes-tome-1-tome-1

Le Pavillon des Hommes, de Fumi Yoshinaga, est un josei en cours depuis 2005. 12 tomes parus à ce jour.

Personnellement, j’attends toujours le prochain tome de cette série avec intérêt, car elle ne m’a jamais déçue.

Nous avons là affaire à une uchronie se passant au Japon pendant les siècles où ce dernier a été coupé du monde.

pavillon-des-hommes-tome-6-extrait-1

Ah pardon.

Une uchronie est un sous-genre de science-fiction partant d’un fait ou moment historique précis pour faire partir la suite dans une autre direction. Exemple connu : et si les nazis avaient gagné la guerre ?… Autre exemple : si Cléopatre et Antoine avaient remporté la bataille d’Actium ?… Si la Révolution Française avait débouché à une monarchie constitutionnelle ?… Voyez l’idée ?

Et dans l’œuvre qui nous intéresse : si une épidémie avait décimé les 3/4 de la population masculine pendant l’époque d’Edo, forçant de fait les femmes à prendre en main la destinée du pays, le pouvoir, et si, au lieu d’un shogun ayant un pavillon plein de concubines, on s’était retrouvé avec une shogun et un pavillon plein de concubins ?…

ooku2

Le récit débute sous le règne de la 8e shogun. Cette femme, à son arrivée au pouvoir, se doit de choisir un concubin pour la déflorer, mais ce dernier, pour ce « crime » sera exécuté. Au milieu du Pavillon, vrai panier de crabes où toutes les manigances et les pires coups fourrés sont permis, les luttes sont très rudes… Et Mizuno, un jeune homme tout juste arrivé au Pavillon, pourrait bien en faire les frais…

A son époque, les règles sont bien établies et toutes et tous ont oublié comment tout cela a commencé. Et la shogun va aller fouiller dans les archives et nous allons alors revenir dans le temps pour voir comment tout cela a commencé…

1649_8_Yoshinaga_Ooku_800px

Le récit va ensuite se dérouler au fil du temps, raconter comment les femmes, d’abord déguisées en hommes, vont finir par s’affirmer au pouvoir, toutes les intrigues de Cour, les amours, les haines, les coups d’État, les complots, tout ça tout ça, comment le temps passe, comment les choses évoluent, et nous sommes, à la fin du tome 12, à l’aube de l’Ère Meiji. Beaucoup de temps a passé, les mentalités ont évolué, certains en ont payé le prix, le pays est à l’aube de se rouvrir au monde…

En conclusion… Ce manga est très beau. J’aime beaucoup le trait, très fin et réaliste, les costumes et les décors sont très beaux et les personnages aussi. Les histoires sont intéressantes et prenantes, on suit le fil de temps sans se perdre et avec plaisir. C’est une œuvre mature, bien construite et bien menée. A lire, donc 🙂 !

W020091225333881348686

Voilà voilà.

Sinon, je vous laisse avec la suite d’Héritages. Matteo et son grand-père arrivent au Domaine…

Petite note au sujet de ce roman, il n’est pas composé de chapitres au sens propre, donc je coupe un peu quand je peux… Je ne garantie pas que toutes les parties auront la même longueur, mais c’est le cas des deux premières. Désolée aussi, ça va être un peu chaud de vous y retrouver… Si c’est vraiment c’est ingérable, dites, j’essayerais de numéroter comme je pourrais. :s

En attendant, bonne semaine à tous !

Publié dans Alec, Fumi Yoshinaga, Gay themed, Héritages, Manga, Matteo, Pavillon des Hommes, roman, shonen-aï, Uchronie, Yaoi | Laisser un commentaire

Murder pas dramatique (Héritages – 01)

Salut tout le monde 🙂 !

Me voilà de retour après deux bonnes semaines à me reposer.

IMG_20160527_150813

Épinal c’était trop cool !!

IMG_20160529_182528

… Pas la place d’acheter plus… Hélas !!!

Aaaah bon sang quatre jours dans une bulle à causer vampire, magie, sorcier, loup-garou, fées et dragon dans une très belle ville, à rencontrer des tas d’auteurs sympa et à assister à des super conférences… Non mais pourquoi c’est si court ces trucs-là ouin !!! ^^

IMG_20160529_131741

La fresque du festival, peinte en quatre jours sur place, très sympa à voir évoluer 🙂 !

Un énorme merci à (en vrac) : H. V. Gavriel, toujours aussi gentille, Estelle Faye, Nathalie Dau, Fabien Cerutti, Pierre Dubois, Éric Giacometti et Jacques Ravenne, Sylvie Miller, Jacques Viallebesset, Guillaume Kapp, et j’en oublie plein, désolée, vraiment, mais MERCI, MERCI, et je veux déjà vous revoir l’an prochain et promis, j’essayerai de lire vos livres d’ici là…

IMG_20160529_175123

Body Painting le dimanche, mais il faisait froid… ^^’

Bref ^^ !

Sinon, pour parler un peu d’autre chose… ^^ De beaux mecs aux relations ambiguës…

Ah, je sens que j’ai votre intérêt.

La pluie nous ayant contraints à rester buller en intérieur un moment, j’ai passé un certain nombre d’heures devant la télé à mater des animes. Alors, pour avoir revu K entier d’un coup, c’est toujours vraiment cool !

Et sinon, j’ai pris le temps de regarder Dramatical Murder, et ben sincèrement… C’est pas si mal en fait ^^ !

banner_3262

Alors, oui, c’est soft, oui, c’est à peine du yaoi, oui, le héros ne se fait pas sauter par tous les autres comme dans le jeu d’origine, mais sérieux, à côté de la grosse déception qu’avait été Togainu no Chi, ben Dramatical Murder, c’est vraiment cool !

animu.ru-dramatical-murder-(1920x1080)-wallpaper-024

Alors déjà, techniquement, très bon boulot. Le trait est très beau, et l’animation très bonne. Musique cool, pas si marquante, mais fait son taf, non, vraiment, sur l’aspect formel et technique, rien à dire.

Et ça reste vraiment slash à fond !

Et ça reste vraiment slash à fond !

Côté histoire, c’est aussi prenant que classique. Certes, l’histoire du garçon à moitié amnésique et pris dans des histoires chelous, c’est pas neuf, mais Aoba est attachant, on a envie de savoir ce qui lui est et ce qui va lui arriver, et les autres personnages tous assez intrigants, drôles, intéressants pour que cette petite bande se laisse suivre sans mal.

http://gallery.minitokyo.net/view/581143

Sont-y pas mimis !

Si le côté yaoi et sexuel a été gommé, ça n’empêche pas une ambiguïté bien plus forte et assumée que dans Togainu, où vraiment, sorti d’une ou deux répliques, y avait rien de rien. Là, il y a matière, certes soft, mais quand même. Les mecs sont superbes et on a quand même des passages et des répliques assez claires…

dramaticalmurderepisode1222_zpsb62871bc

Mais surtout, il y a une vraie histoire, qui va d’un début à une fin sans se perdre, malgré les sous-intrigues un peu nombreuses. Et pour classique qu’elle apparaisse, cette histoire est cool, avec des twists bien vus, des enjeux sympa et vraiment bien servie par sa galerie de persos et leurs propres histoires.

http://gallery.minitokyo.net/view/581153

Miam miam.

Donc, ben franchement, même si je  serais très curieuse de jouer au jeu, je trouve l’anime vraiment intéressante, si vous avez quelques heures à tuer, ça se regarde ^^ !

Bon, sur ce, moi je vais pas tarder car je bouge encore ce WE… Je suis à Montélimar demain aprèm pour Manga Mania, mais je ne fais vraiment qu’y passer avec les coupains, à tout hasard si vous y êtes et que vous voulez me voir, cherchez Nini… 😉

Je vous laisse aller faire connaissance avec Alec, pour le début d’Héritages, nouveau roman en ligne que je vais donc devoir vous pondre en live… Yipa. ^^’ !

Bonne semaine à tous ! 🙂

Publié dans Alec, Animation, Convention, Dramatical Murder, Gay themed, Héritages, Imaginales, Livre, Manga, Manga mania, Matteo, Merci !, Moi, roman, shonen-aï, Yaoi | 4 commentaires

Sous le soleil du sud (Pour des siècles… Fin)

Salut tout le monde 🙂 !

J’espère que ça va en ce dimanche tout gris tout froid tout moche, en tout cas là où je me trouve, tranquillum en vacances à la campagne ^^ !!

Oui, je suis partie me mettre un peu au vert après Japan Sun, et avant les Imaginales d’Epinal où, suite à une invitation un peu tardive à partager une chambre d’hôtel, je vais me retrouver la semaine prochaine. Je n’aurai pas de stand, comme je vous l’ai dit, ça s’est un peu posé comme ça pouf, par contre, j’aurais quelques livres :). Donc, s’il y a des gens à Epinal, intéressés pour me croiser, boire un coup et/ou m’acheter des bouquins, ben faites signe et on se prendra rendez-vous ! Sinon comme d’hab’, cherchez une trentenaire avec un ornithorynque sur l’épaule ^^ !

Sinon, petit bilan de Japan Sun quand même…

IMG_20160514_150500

Alors, perso, bilan un chtit peu mitigé puisque pas de ventes. Bon, après, c’était pas le bon salon pour des romans, et surtout, personne me connaît trop là-bas en bas. Donc petit ouin. Mais à part ça, j’ai plutôt passé un très bon WE ! 🙂

Déjà parce que ça fait toujours plaisir de passer un moment avec les filles de BL&Co, bizou spécial à Armelle Shinigami avec qui j’ai partagé une chambre d’hôtel juste somptueuse…

IMG_20160513_180814 IMG_20160513_180824

Juste un ancien hôtel particulier, en fait… Si vous passez à Fabrègues et que vous avez besoin d’une chambre, allez-y, c’est l’hôtel La Pinède, c’est abordable, l’hôtelier est très gentil et serviable et le cadre vraiment beau. Et pour compléter, le petit bar-resto de sa rue, le Papa Chico, est vraiment cool aussi 🙂 !

IMG_0055

Et non non, ils ne m’ont pas payé, promis, mais comme je dis souvent, ‘faut partager les bonnes adresses 😉 !

Dans les faits, j’ai pas beaucoup bougé du stand de BL&Co où j’ai filé un coup de main en gardant les romans dans un petit coin ^^ !

IMG_20160515_101245

Sinon, la convention en elle-même était plutôt très cool, pas grosse mais sympa, avec un staff absolument adorable et au taquet, de jour comme de nuit.

IMG_20160514_120353

Merci en vrac à tous ceux qui sont passés régulièrement s’assurer que ça allait, au speaker qui nous a fait toute la pub qu’il pouvait, à notre coupine Amandine Washu K., vraie petite tornade d’énergie et de bonne humeur, gros bizoux et la prochaine fois, passe quand même nous dire au revoir :p !…

IMG_20160514_132859

La nocturne était très sympa. Bon, j’ai pris un très méchant coup de vieux au blind test des sons numériques des années 1980/2000 en reconnaissant quasi coup sur coup la ritournelle de démarrage de Windows95 et le bruit du modem 56K…

Argh.

IMG_20160514_145205 IMG_20160514_142237

Mais c’était quand même très cool, et la petite partie de JdR improvisée sur le pouce sous la tente était super cool, encore merci au meujeu de nous avoir fait ça sans aucune préparation et aux deux autres joueurs qui nous ont accompagnées dans cette aventure 🙂 !

IMG_20160515_175618

Bref, Japan Sun, c’est pitit mais très cool, et moi je suis bien contente d’y être allée. ^^ A réitérer volontiers, mais qui sait où nous en serons dans un an ^^’ !

Sinon, je vous avertis que pas de news la semaine prochaine, eh oui, toutes mes confuses, mais comme dit plus haut, je serai à Epinal, sans le moindre ordi, je rentre lundi très tard, et je suis bien occupée le mardi, bref, je préfère sauter un tour, sumimaseeeeen !!!

Mais pour vous consoler, je vous laisse avec la fin de Pour des siècles et des siècles, en attendant la nouvelle histoire promise 🙂 !

Je vous souhaite donc deux très bonnes semaines et vous donne rendez-vous ici le 1er WE de juin pour de nouvelles aventures 🙂 !

A très bientôt !

Publié dans Anges, Convention, Démons, Gay themed, Japan Sun, K Project, K Return of Kings, Laslo, Manga, Moi, Nezumi, No°6, Pour des siècles et des siècles, roman, Salem, Shion, shonen-aï, Yaoi | Laisser un commentaire