Vous reprendrez bien quelques mangas ? …

Salut les gens 🙂 !!

J’ai eu une semaine très éprouvante où, je pense, le destin ne m’a à peu près rien épargné… Je vais pas vous faire l’intégrale, mais entre des nouvelles on va dire, pas faciles à encaisser, l’administration qui continue à me péter les ovaires, un ascenseur en panne avec moi dedans (ça va, qu’une 1/2 h à attendre le dépanneur, vive les liseuses) et une panne informatique en plein examen médical… Ca a été costaud !!

Ma vie est géniale… ^^’

Bref, hauts les cœurs !! On va vers du mieux, été, soleil, tout ça (même si j’y ai pas droit cette année), fichus effets secondaires, petites fleurs, petits zozios et tout et tout.

Si si.

Alors une info avant de passer au vif du sujet.  J’ai pas mal réfléchi et comment dire, suite à beaucoup de choses et surtout l’annonce d’un second round chirurgical en juillet, ben, je juge plus simple et plus sage de me garder quelques semaines pour me reposer et me retaper comme il faut.

Je vous annonce donc officiellement que je vais prendre des vacances cet été, entre en gros Japan Expo et l’anniversaire du site, le 24 aout pour ceux qui savent pas.

Je vais avoir besoin de temps, de calme, et ne pas avoir à gérer le site en plus sera clairement ça de moins pour moi. Je vais pas vous mentir, ça me fait vraiment mal au cœur et je compte sur vous pour être là à mon retour le 24 aout !! 🙂

Mais bon, je suis encore là et donc, je voulais vous reparler de manga cette semaine, et même pas que de yaoi, figurez-vous !

Non mais restez, juré, c’est bien quand même !!! Promis !

C’est bon, vous êtes encore là ?

Cool, merci, on y va !! 😀

Alors commençons par un petit josei fort sympathique.

Vous devez le savoir ou vous en douter, je suis pas une très très grande fan de romances pures, mais quand c’est prétexte à autre chose ou pas du premier degré mielleux ad nauseam, je peux prendre.

Otaku otaku de Fukita, paru chez Kana, est une romance geek réjouissante, très drôle, et ça me va très bien. :p 

On y suit Narumi, jeune femme désespérée d’avoir un copain, car tous la larguent en découvrant qu’elle est une fujoshi. Elle essaye donc de le cacher à tout prix. Or, elle retrouve, dans sa nouvelle boite, un ami d’enfance qu’elle avait perdu de vue, Hirotaka, otaku gamer assumé. Les deux jeunes gens se remettent à se fréquenter, sortent picoler ensemble le soir après le boulot et finalement, Hirataka va proposer à la demoiselle de devenir son petit ami. Aussi maladroits l’un que l’autre, ils démarrent donc une romance plutôt geek… Sous l’œil amusé et/ou cynique de leurs collègues et amis Tarô et Hanako…

Ce manga est très cool, très drôle, bourré de gags et de références. C’est vraiment sympa et j’attends la suite avec impatience. 🙂 PS : regardez bien les notes de bas de page 😉 .

A noter que l’anime est dispo en fansub sous le titre original, Wotaku ni Koi wa Muzukashii, mais que je sais pas ce qu’il vaut. Pas encore eu le temps de regarder !!

Passons à plus poétique avec Whispering, de Yoko Fujinati, paru chez Akata (décidément une très bonne maison d’édition) et acheté sur la recommandation de ma coupine Flo Umi que je remercie au passage. 🙂

Nous y découvrons Kôji, un lycéen ordinaire, mais qui, enfant, avait le pouvoir d’entendre les pensées des êtres et choses tout autour de lui. Pouvoir qui a laissé des traces, tant le rejet de ses proches a pu être violent. Un jour qu’il se balade avec ses potes, il croise le chemin de Daichi, un petit bonhomme haut comme trois pommes à genoux, dont il comprend très vite qu’il a ce même pouvoir, que lui-même a perdu depuis fort longtemps. Il essaye de s’en moquer, mais, recroisant l’enfant, il ne peut pas s’empêcher de lui venir en aide et ils se rapprochent tous deux… Au point que les pouvoirs de Kôji repointent le bout de leur nez…

Alors nous avons là une petite histoire très mignonne, bien dessinée et bien menée, avec des persos sympas, tous crédibles et tous bien construits, même ceux qu’on ne croise que quelques cases. Et j’avoue que les objets qui parlent, ça m’a bien fait marrer… Se faire enguirlander par son drap parce qu’on l’a froissé en dormant habillé, s’entendre dire par sa poêle « Trop tard, ça a cramé ! », ou encore entendre son téléphone prévenir qu’il y a un message… Sérieux, moi ça me fait beaucoup rire. ^^ Et à côté de ça, voir ce petit bout de chou tout choupinou de Daichi demander aux murs et aux animaux s’ils ont vu ce qu’il a perdu, ben c’est juste adorable. Bref, premier tome très prometteur et découverte bien agréable 🙂 !!

 Bon, allez, un petit yaoi quand même pour la route !

Ouais non mais quand même, j’ai une réputation à tenir !

Coyote, de Ranmaru Zaroya, chez Hana Collection, est aussi un premier tome prometteur.

Je vous avais déjà causé de cette auteure en janvier, lorsque j’avais chroniqué rapidement son one-shot Void

J’aime toujours autant son dessin et la perspective de lire un récit plus long d’elle, donc potentiellement plus riche, m’emballait bien. Ce qui n’est pas une bonne idée, vu la chaleur, mais ça n’a rien à voir et comme cette blague est nulle, je reprends !

Coyote est un jeune loup-garou qui va régulièrement dans un bar écouter un pianiste, surnommé Marlène, qui lui fait du gringue. Coyote le repousse, désireux de garder son secret, autant que de ne pas le mettre en danger, car une guerre latente se joue entre les siens et un clan mafieux. Mais lorsque Marlène le surprend en rut, non seulement il lui jure de garder le secret, mais plus encore, lui propose de devenir son amant le temps que ça passe. Mais après ça, Coyote tente de prendre de la distance, en vain, alors que le combat continue… 

Alors que dire…

Ben c’est plutôt un bien bon début, avec un scénar, certes pas forcément original à 300%, mais tout à fait intrigant et prenant, des persos intéressants, bien construits, chacun avec sa part de secrets. C’est encore un peu léger, mais les enjeux se révèlent petit à petit et on a bien envie de savoir comment tout ça va continuer !!

Et puis ce dessin quoi… *_* Miam !!!

Série aussi à suivre, donc.

Voilà voilà, ça devrait vous occuper un peu en attendant la suite 🙂 !!

Moi en tout cas, je repars pour de nouvelles aventures et je vous dis à la semaine prochaine 🙂 !!  Prenez bien soin de vous 🙂 !!

On oublie pas mes petits livres en promo sur Amazon !! Notez, partagez, commentez, ça m’aidera beaucoup, merci !!! N’oubliez pas que je ne peux compter que sur vous pour me soutenir 🙂 !!

Publié dans Amazon, Animation, Anticipation, Bylonn, Chant des Drows, Convention, Coyote, Erwan Perdreau, Esotérisme, Fantastique, Fantasy, Gael, Gay themed, Guillaume, Heroic Fantasy, Intégrale, Japan Expo, Lemon, Long is the road, Long is the road... Hard is the way, Mafia, Manga, Maxiane, mm, Moi, Murmure d'une vie, MxM, Non classé, Nouvelle, Occultisme, Orages, Otaku Otaku, poésie, Polar, Promo, Ranmaru Zariya, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, Science fiction, Shane Callahan, Shane Dean, shonen-aï, Site, Sous le sapin, Tsume, Void, Whispering, Yaoi | Laisser un commentaire

Chapitre du soir bonsoir !! (Héritages 2-32)

Bonsoir tout le monde 🙂 !!

Petite news rapide parce que j’ai bien mal à la tête et que j’ai bien besoin d’aller m’allonger. 🙂

J’ai en fait juste un truc à vous annoncer. Si je ne suis pas encore sûre d’aller à Japan Expo cette année, à cause de plein de trucs, donc ben, basiquement, ma santé, mes petits livres chéris devraient y être sans moi, comme des grands, sur le stand du collectif A fleurs de mots, qui sera cette année dans le hall 5 A C206. Toutes les infos sur face de bouc !!

Je vous tiendrai informés si je passe, mais rien n’est moins sûr. 

Que ça ne vous empêche pas d’y aller et d’aller voir notre stand, il y a plein d’autres auteurs très cools à découvrir 🙂 !! N’est-ce pas Harue Cendre Elven, Kaelig Lan, Mayday MC, Donnola Nera, Johan Fournier, F.V Estyer, S.M. GerhardAmheliie Amhe Auteur et Maryrhage Matthew !!! 😉

Sur ce, je vous laisse vous jeter sauvagement sur le chapitre de la semaine, chapitre 32 de la seconde partie d’Héritages, déjà comme le temps file, et je file aussi m’écrouler car très fatiguée. 

Si vous êtes sur Wattpad, j’y ai mis Fouille mon coeur tout à l’heure. faites tourner à vos amis, à tous ceux à qui ça peut plaire, merci 🙂 !!

On oublie pas mes petits livres en promo sur Amazon !! Notez, partagez, commentez, ça m’aidera beaucoup, merci !!! N’oubliez pas que je ne peux compter que sur vous pour me soutenir 🙂 !!

Bonne semaine à tous !! 🙂

Publié dans Alec, Amazon, Bylonn, Chant des Drows, Erwan Perdreau, Esotérisme, Fantastique, Fantasy, Festival, Gael, Gay themed, Guillaume, Héritages, Heroic Fantasy, Intégrale, Japan Expo, Lemon, Livre, Long is the road, Long is the road... Hard is the way, Matteo, Maxiane, mm, Moi, Murmure d'une vie, MxM, Nouvelle, Occultisme, Orages, Polar, Promo, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, Science fiction, Shane Callahan, Shane Dean, shonen-aï, Sous le sapin, Tsume, Une Histoire de famille, Yaoi | Laisser un commentaire

Quelques lectures en attendant l’orage…

Salut tout le monde 🙂 !

Alors, cette semaine, un petit point lecture dans la lourde chaleur de ce dimanche… Vivement la pluie 🙂 ! J’ai déjà dû vous le dire : j’aime beaucoup les orages. 🙂

Broum broum ^^ !

Allez hop, c’est parti !!

On commence par Les talons aiguilles rouges de Chise Ogawa, paru dans la collection Hana d’IDP.

Alors, que dire vite fait…

Déjà que ça se passe en France. C’est cool ^^ ! 

On suit là l’histoire du jeune Youri, PDG d’une marque de chaussures de luxe. Youri, comment dire, donne beaucoup de sa personne pour sa société, et surtout par amour pour Adam. Ce dernier est le designer qui fabrique secrètement les chaussures en question, mais qui, lui, voit Youri comme une muse qu’il refuse de toucher… D’où tension. Lequel manipule le plus l’autre, et comment tout ça va donc bien finir… That is the question.

Ben c’est un bon petit yaoi, avec des persos sacrément tordus, un scénar pas si prévisible, du cul, de l’amûr, bref, ça se lit bien. Le dessin est très beau, ce qui ne gâche rien.

Je sais pas ce que les Japonais ont avec les Russes, par contre… Ca doit sonner exotique ? Ca nuit pas, hein… C’est exotique ici aussi. Reste à savoir si notre cher Wladimir aimerait savoir combien il y a de Russes gays dans les yaois… ^^’

Lalalaaaa…

Bref, pas de politique ici, surtout un dimanche, changeons donc subtilement de sujet !

Je pense à toi, de Komatsu, est un recueil d’histoires courtes paru chez Taifu. 

Je suis un peu partagée sur celui-là, car en fait, j’ai trouvé son contenu assez inégal. Je m’explique : il s’agit de quatre récits, tranches de vie parfois justement trop tranchées. C’est pas mal, j’ai même franchement bien aimé, surtout la dernière histoire, mais globalement, n’avoir que ces tranches sans avant, ni après, est extrêmement frustrant.

La première histoire se termine ainsi de façon très brutale et un petit épilogue n’aurait franchement pas nui. On a pris plaisir à suivre ces deux jeunes gens, dans leur petite ville paumée, on a souhaité avec l’un d’eux qu’il réussisse ce qu’il veut plus que tout malgré les obstacles, on a eu de la peine pour l’autre de ce que ça impliquait et j’aurais quand même bien aimé savoir ce qu’ils allaient devenir après ça.

Le seconde histoire est très courte et vraiment une tranche, sans avant ni après, et pareil, ça aurait pu être plus développé.

La troisième euh, honnêtement, il a fallu que je refeuillette pour m’en souvenir, là, en écrivant ses lignes. Disons que c’est mignon, mieux construit, avec un début et une fin, mais que c’est une romance d’ados très classique et franchement pas très marquante.

La dernière est donc celle qui m’a le plus plu. On y suit deux vieux amis, l’un ayant fui sa famille en crise, l’autre, amoureux du premier, qui essaye de l’aider. Les persos sont mieux campés, l’histoire, même si c’est une tranche de leur vie, est aussi mieux construite, avec un début, des flash-back pour mieux cerner les enjeux, et une conclusion qui permet de les régler.  

Graphiquement, c’est pas superbe, mais ça va.

Bref, à lire, après tout, c’est visiblement une première œuvre. Autrice possiblement à suivre, mais clairement encore en devenir.

Happy Birthday de YMZ (c’est quoi ce pseudo ?), est un one-shot paru aussi chez Taifu.

Je trouve le dessin très naïf et sympa, bien qu’assez simple. J’avoue que les bouilles des persos sont vraiment marrantes.

On suit ici un trio d’amis, Sakato le salarié de base, Yûtarô, employé d’une boutique et Kôsuke, qui tient un bar. Les trois hommes se sont connus à la fac et sont restés amis après ça. Et on va les suivre, eux et d’autres personnages autour d’eux, face à leurs amours et à ce qu’elles impactent leur amitié.

Si j’avais un reproche à faire, c’est que je ne comprends pas cette manie de commencer une histoire avec un trio où un seul mec est officiellement gay pour finir avec deux gays et 1/2… Bon sang, à quoi ça sert ? En plus là, ça ne rajoute rien à l’histoire. Le perso qui vire sa cuti n’a aucun mal à le faire, ou plutôt, je n’ai pas eu l’impression que c’était l’homosexualité qui lui posait vraiment problème (plus le mec que ça concerne que le fait que ça soit un mec).

Mais ça passe, c’est pas rédhibitoire non plus. C’est vraiment sympa. 🙂 Ca se lit bien, c’est marrant, on s’attache à ce petit monde et on est content de les suivre. 🙂

Et on va finir par mon petit préféré de la sélection : Let’s be a family, de Tomo Kurahashi, toujours chez Taifu.

Alors on a là une petite feel good story très bienvenue et vraiment  sympathique. Dessin très joli au service d’un scénar intéressant, mais sans prise de tête.

Nous y rencontrons Kazuma et Chiaki, deux jeunes gens en couple depuis huit ans, mais dont la relation stagne un peu, car Kazuma peine un peu à s’engager.

C’est là que leur amie d’enfance, Tomoe, reporter à l’international, tombe enceinte et ben, comme elle tient pas en place, repart vite à l’aventure compagnons en laissant sa fille Ayu à nos deux tourtereaux… Qui vont donc devoir assumer cette paternité imprévue et devenir une vraie famille pour l’amour de cette petite gonzesse.

Et c’est juste tout mignon comme histoire ! Pas d’enjeu mélodramatique, ni de vraies tensions, juste deux jeunes gens amoureux qui vont devoir grandir, devenir des adultes et une petite demoiselle toute choupie qui va les y aider. Une vraie petite bouffée de positif et ça fait vraiment grave du bien 🙂 !! Si vous ne devez en lire qu’un sur ces quatre, lisez celui-là 🙂 !!

Voilà voilà, de quoi vous occuper en attendant la suite 🙂 !

Sur ce, je vous laisse et vous souhaite une très bonne semaine 🙂 !!

On oublie pas mes petits livres en promo sur Amazon !! Notez, partagez, commentez, ça m’aidera beaucoup, merci !!! N’oubliez pas que je ne peux compter que sur vous pour me soutenir 🙂 !!

 

Publié dans Amazon, Bande dessinée, BD, Bylonn, Chant des Drows, Dessin, Erwan Perdreau, Esotérisme, Fantastique, Fantasy, Gael, Gay themed, Guillaume, Happy Birthday, Heroic Fantasy, Intégrale, Je pense à toi, Lemon, Les talons aiguilles rouges, Let's be a family, Livre, Long is the road, Long is the road... Hard is the way, Manga, Maxiane, mm, Murmure d'une vie, MxM, Nouvelle, Occultisme, Orages, Polar, Promo, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, Science fiction, Shane Callahan, Shane Dean, shonen-aï, Sous le sapin, Tsume, Yaoi | Laisser un commentaire

Pop !! (Héritages 2-31)

Salut tout le monde !!

Ah, une petite news à 1h, qu’est-ce que ça manquait à personne !!

Bon, vous vous en doutez, je fais que passer. ^^’

Chapitre 31 de la seconde partie d’Héritages en ligne, moi je vous partage juste un ‘tit truc rigolo que j’ai bricolé l’autre jour que je m’ennuyais…

Voilà voilà !!

On oublie pas mes petits livres en promo sur Amazon !! Notez, partagez, commentez, ça m’aidera beaucoup, merci !!! N’oubliez pas que je ne peux compter que sur vous pour me soutenir 🙂 !!

Sur ce, bonne semaine à tous et je vais plonger dans mon lit à pieds joints !!

Publié dans Alec, Amazon, Bylonn, Chant des Drows, Erwan Perdreau, Esotérisme, Fantastique, Fantasy, Figurines, Gael, Gay themed, Guillaume, Héritages, Heroic Fantasy, Humour, Intégrale, Lemon, Livre, Long is the road, Long is the road... Hard is the way, Manga, Matteo, Maxiane, mm, Murmure d'une vie, MxM, Nouvelle, Occultisme, Orages, Parodie, Polar, Promo, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, Shane Callahan, Shane Dean, shonen-aï, Sous le sapin, Tsume, Une Histoire de famille, Viktor, Yaoi, Yuri, Yuri on Ice, Yuuri | Un commentaire

Enquêtes en cinq tomes et demi (Adrien English – Bilan)

Salut les gens 🙂 !!

En ce beau dimanche ensoleillé et alors même que je me morfonds d’être interdite de soleil pour les mois à venir (je radote, je sais, mais ça me saoule !!!), j’en ai profité pour bouquiner parce que bon, ça occupe et ça fait penser à autre chose.

J’ai donc fini la série des Adrien English, donc je vous avais déjà causé un peu il y a euh, un moment, quand je l’avais commencée. 

Cinq tomes et demi, en comptant la grosse nouvelle de Nowel, à ce jour. Version française tout à fait lisible. pas la meilleure trad que j’ai lue, mais rien d’illisible non plus. 

Alors, je vais essayer de pas trop spoiler, mais bon, vu ce qu’on peut déduire rien qu’en lisant les présentations officielles, je trouve que cette série ne fait pas beaucoup d’efforts pour garder un certain nombre de secrets. Un peu dommage pour des polars…

Je vous avais dit à l’époque que le résumé du tome 2 m’avait fait tilter un truc sur le 1 ? Ben on peut suivre la trame principale, le fil rouge de la série, rien qu’en lisant les résumés des tomes les uns après les autres. Sérieux, c’est vraiment dingue. Pire, il y a carrément un des tomes (je dirai pas lequel) qui, si vous pigez de qui le titre parle, va carrément vous spoiler qui est le coupable de ce tome-là. Et c’est même pas un souci de trad. :s

 Je vais essayer de ne pas spoiler, ici, les sous-intrigues de la séries, à savoir les résolutions des affaires propres à chaque tome, mais j’aimerai bien parler un peu de ce fil rouge et donc, je vais devoir spoiler un peu sur ça. Toutes mes confuses !! 

Pour faire un bilan rapide avant d’entrer dans le détail pour les personnes qui voudraient mon avis sans entrer dans le territoire sombre et maudit du spoil, globalement, je reste sur mon avis initial. C’est une honnête petite série de polars plutôt bien menée, avec des intrigues sympas, pas transcendantes, mais sympas, des personnages bien foutus, un héros attachant, parfois un petit manque de subtilité et en vrai, j’ai quand même trouvé le 5 en dessous des autres, tant sur l’intrigue un peu plus faiblarde que sur une chose moins marquée dans les autres et dont je me passais très bien : les tergiversations de midinette du héros concernant ses sentiments. Bien trop prononcées pour un trentenaire ayant eu la vie qu’il a eu à mon sens. Là, on sent vraiment que l’auteur est une femme et ce côté prise de tête sentimentale ne colle pas vraiment ni à son personnage, ni à cette série et c’est vraiment dommage. Mais bon, le tome « 5.5 » repart sur de biens meilleures bases et j’ai donc espoirs que si la série continue, ça soit en bien.

 

Bon, ceci étant dit, c’est ici qu’on spoile un peu en essayant de pas trop plus en dire que ce que l’éditeur dit lui-même.

Le fil rouge de cette série est la relation compliquée du narrateur, le Adrien English du titre, et du policier qu’il rencontre dans le premier tome, Jake Riordan. Jake est clairement pour moi le personnage le plus intéressant de la série, dans le sens où c’est celui qui a le parcours et le développement le plus intéressant à mes yeux.

Homosexuel refoulé bouclé dans un placard en titane, Jake est un lieutenant de la police de Los Angeles qui rencontre Adrien lors d’une enquête sur un meurtre. Adrien est suspect et Jake fait son job, mais l’attirance entre le libraire gay assumé et le policier refoulé est rapide et sincère. Notre héros innocenté, la relation reste chaotique et pour la faire évoluer, l’auteur a la bonne idée d’isoler les deux hommes, dans le tome 2, les sortant de la ville pour leur permettre de se rapprocher plus intimement. ^^’

 

Ca ne suffit pas à ouvrir le placard et Jake continue à mener une double vie, tétanisé par la peur que son secret soit découvert. Peur qui le conduira à finalement rompre plutôt brutalement avec Adrien en choisissant de rester dans ses mensonges, en épousant la femme avec laquelle il sort officiellement.

Les deux hommes se retrouvent deux ans plus tard au hasard d’un autre meurtre sur lequel le policier enquête. Pour se découvrir désespérément attirés l’un par l’autre, encore, mais cette fois, une série d’évènements vont faire voler le placard en titane en éclats. Car non, Jake ne peut pas tout sacrifier pour son secret. Ce tome-là est vraiment très bien mené et la relation des deux personnages y est vraiment bien vue, entre attirance, regret, colère, rancune et ce fichu amour qui ne veut pas lâcher.

Et c’est là qu’on en arrive au 5e bien plus maladroit, où, si Jake, enfin libéré de ses mensonges, de sa double vie et de son mariage, reprend pied dans sa nouvelle vie, les jérémiades et « oui mais non » d’Adrien sont vraiment pénibles et plombent le récit. Non mais sérieux mec, ça fait 3 ans (et 4 livres) que tu es fou de ce gars, maintenant qu’il est enfin libre et te fait bien comprendre qu’il veut revenir pour de vrai, non, je ne crois pas une seconde au fait que tu mettes autant de temps à lui tomber tout rôti dans les bras !! C’est pas comme si on avait le moindre doute de notre côté en plus !! 

Car le suspens n’est pas vraiment dans cette intrigue-là. Personnellement, même si j’admets avoir été bien aiguillée par les résumés, je n’ai jamais vraiment douté de la résolution heureuse de cette romance. Le récit et son ambiance ne se prête pas à un drame, on est quand même dans du polar gentillet sans trop de cadavres ou alors pas de personnages qu’on connait assez pour s’y être vraiment attaché. Ce qui est pratique pour faire passer la pilule… C’est vraiment pas avec ça que vous ferez des cauchemars.

Et là-dedans, Jake est présenté comme un type droit, sincère et honnête dans son boulot et les convictions morales qui vont avec. Certes, il est emmêlé dans ses mensonges, mais justement, c’est bien au moment où il comprend que ces derniers vont à l’encontre de ses convictions et de son réel devoir de flic qu’il craque. Parce que malgré tout, c’est un type droit, sincère et honnête. Qui assumera donc, derrière, tout ce qu’implique son coming-out, démission, divorce et perte de ses proches inclus.

En fait, le personnage est cohérent et assez touchant. On a affaire à un homme à la situation établie, policier reconnu d’une quarantaine d’années, aimant son boulot et le faisant bien, désireux d’évoluer sans être un carriériste acharné, fils aîné, reconnu aussi par sa famille, Irlandais catholiques, tous policiers, qui lutte contre ses penchants, car ils risquent juste de lui faire tout perdre. Qui pourrait lui en vouloir d’avoir peur ? 

Le parallèle avec Adrien est d’ailleurs intéressant aussi à ce niveau. Issu d’un milieu très aisé, le libraire a lui été élevé par une mère, certes sur-protectrice (et c’est un euphémisme), mais aimante et qui ne l’a jamais rejeté ni pour ses mœurs, ni pour rien. Non, elle râle et se mêle de tout, de façon vraiment horripilante pour lui et plutôt marrante pour le lecteur, mais il n’a pas cette pression sociale et familiale dans laquelle survit comme il peut son amant. Et c’est aussi ça qu’Adrien doit finir par comprendre, pour lui pardonner ce qui a pu mal se passer, le mal qu’il a pu lui faire. Adrien reste plus naïf, très attachant aussi, et incroyablement doué pour se mettre dans la merde, en grande partie, justement, par naïveté… 

Et ça fait donc sacrément du bien de les voir enfin roucouler, ces deux crétins !!!

Bref, une petite série sympa que je vous conseille quand même, car ça reste du bon polar bien foutu, avec un héros qu’on aime suivre et un autre héros qu’on a pas mal envie de baffer, dont on espère qu’il s’en sorte, parce que c’est un mec bien qui mérite de s’en sortir.

Vala vala.

Dites voir, je vous ai encore pondu un truc de six pieds de long, là, moi…

Pff.

Et je me demandais pourquoi j’avais faim et que je commençais à fatiguer…

Bon ben je vous laisse, hein !!! 

On oublie pas mes petits livres en promo sur Amazon !! Notez, partagez, commentez, ça m’aidera beaucoup, merci !!! N’oubliez pas que je ne peux compter que sur vous pour me soutenir 🙂 !!

Très bonne semaine à tous 🙂 !!

Publié dans Adrien English, Amazon, Bylonn, Chant des Drows, Détective privé, Erwan Perdreau, Esotérisme, Fantastique, Fantasy, Gael, Gay themed, Guillaume, Intégrale, Josh Lanyon, Lemon, Livre, Long is the road, Long is the road... Hard is the way, Maxiane, Merci !, mm, Murmure d'une vie, MxM, Nouvelle, Occultisme, Ombres funestes, Orages, Polar, Promo, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, Shane Callahan, Shane Dean, shonen-aï, Sous le sapin, Tsume, Yaoi | Laisser un commentaire