Une super princesse !!! (Yatuu + Héritages 2-8)

Salut tout le monde 🙂 !!

Une petite news un vendredi soir dites donc, ça faisait longtemps !!

Sûrement à voir avec le fait que je ne sois pas là ce weekend… Allez savoir. :p

Mais profitons-en.

Cette semaine, je voulais faire bref et du coup, je vais vous causer vite fait d’une petite web-BD très sympa, découverte il y a quelques mois grâce à Maliki, merci d’ailleurs.

Yatuu, « auteure et illustratrice » française, nous régale depuis très longtemps de petits strips acerbes et assez bien vus sur sa vie, ses déboires professionnels, personnels, avec beaucoup d’humour et euh, mieux vaut en rire avec elle. Si si, parce que sinon, y a de quoi se pendre…

Pour avoir lu, du coup, l’intégralité des strips qu’elle a mis en ligne, ce n’est cependant pas tant de ceux-là dont je voulais vous parler que de son œuvre en cours, que je trouve vraiment excellente.

Ca, je connais aussi. Croyez-moi. ^^’

Alors, on ne me fait pas dire ce que j’ai pas dit. J’aime beaucoup l’ensemble de son travail et ne peux qu’applaudir à deux mains. Clap clap clap. C’est vraiment un témoignage aussi intéressant que raconté avec brio, sur des réalités sociales bien réelles et vraiment pas cool.

Mais puisqu’en ce moment, je suis dans une optique de positivisme et de recentrage sur des trucs cool afin de me sentir mieux dans ma vie, je vais donc faire de même ici. Plutôt que de vous parler des malheurs des stagiaires dans les boites de comm’, je vais vous parler d’une sympathique princesse qui part à l’aventure.

Erika et les princes en détresse est donc la série en cours de Yatuu. Elle narre les aventures de la princesse Erika, héritière du royaume de Brute, matriarcale et où les stéréotypes de genre sont inversés, pour notre plus grand bonheur, tant cela est géré avec humour et tape juste. 

Ainsi, la reine-mère est une guerrière farouche et son époux un petit rond tout doux, et globalement dans le royaume, ce sont les femmes qui se battent pour défendre leur petits mâles faiblards.

Notre princesse vit sa vie et veut la tracer lorsque, oups, sa mère vient lui expliquer qu’il serait temps qu’elle se marie parce que bon, matriarcat ou pas, ‘faut pas déconner. Erika refuse et a donc le choix entre ça et partir à l’aventure sauver les princes disparus des royaumes voisins pour y gagner le droit de rester célibataire. 

Et c’est bien sûr l’aventure qu’elle choisit, accompagnée d’un petit serviteur et d’un cheval qui hmm, a son caractère… 

Et c’est très très bon.

Déjà, une histoire où c’est la princesse qui va sauver les princes, moi j’attends l’album papier pour en acheter assez pour les offrir à TOUTES les petites filles que je connais ^^ !!! 

Erika est un personnage drôle et sympathique, maladroit, naïf, mais qui va de l’avant  et auquel on s’attache et qu’on a envie de voir avancer.

C’est un récit engagée, profondément féministe, mais sous une forme très sympathique, amusante et positive. 🙂

Ça fait du bien.

Graphiquement, c’est dynamique, coloré, très plaisant et ça colle parfaitement au ton et à la narration. 

Bref, une artiste à découvrir avec une BD très sympa à lire sans modération 🙂 !!

Sur ce, je vous laisse aller retrouver, ben surtout les policiers cette semaine en fait, pour la suite d’Héritages, où vous devriez reconnaître quelqu’un que vous avez déjà croisé ailleurs ici… 😉 

Bonne semaine à tous !!!

Publié dans Alec, Bande dessinée, BD, Dessin, Erika et les princes en détresse, Erwan Perdreau, Gay themed, Héritages, Humour, Livre, Long is the road, Matteo, mm, MxM, Polar, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Yaoi, Yatuu | Laisser un commentaire

Deux papas en lettres grecques (Tadaima, Okaeri + Héritages 2-7)

Salut tout le monde !!!

You-ouh, une news à l’heure !!!!

Bon, c’est sûr, l’Apocalypse est proche…

Mais hauts les cœurs, on a encore un peu de temps pour lire des trucs cools et c’est bien d’un truc cool dont je vais vous parler aujourd’hui !!!

Non, parce que je pourrais râler sur euuuuuh ben pas mal de trucs en fait, mais en vrai, j’essaye de me focaliser sur du positif en ce moment, tout ça, parce que youpi la vie est belle, en vrai, quoi.

Non, mais si, allez ?

Breeeeef, donc, un petit manga bien sympathique et tout mimi aujourd’hui… Parce que voilà positif tout ça.

Tadaima, Okaeri – Bienvenue à la maison est un manga yaoi de Ichi Ichikawa. On y suit Masaki, paisible homme aux foyer, son mari Hiromu, haut responsable dans une entreprise indéterminée, et leur fils Hikari, petit bout de chou absolument adorable. Cette petite famille mène une vie tranquille et sans grand souci.

Ne lisez pas ça pour le suspens ou l’action, hein, c’est vraiment pas la peine. On est dans une petite feel good story sans prise de tête. Le couple est posé, serein et uni, il n’y a pas réellement d’enjeu mélodramatique, le seul « problème » un tant soit peu sérieux étant bien facilement réglé. 

Et c’est bien, c’est reposant, mignon et très joli graphiquement.

J’ai apprécié ce côté calme et posé et aussi le fait d’avoir affaire à un couple adulte et établi. Je ne nie pas que le récit de leur rencontre à la fac, leur mariage et la grossesse de Masaki aurait pu être sympa, mais on serait tombé dans une histoire bien plus banale et déjà vu.

Ah oui, pardon, j’ai zappé un truc. Nous sommes dans un omegaverse.

Alors, je ne vais pas entrer dans le détail de ce qu’est un omegaverse ici. Pour ça, je vous renvoie au très bon article de Yaoi Pulse sur le sujet, ou encore aux quelques pages explicatives du début du manga, qui m’ont d’ailleurs un peu fait buguer quand j’ai réalisé à quel point ce concept était précis et réfléchi.

(Ninou en voyant ça : « Ah ouais. Quand même. »)

Pour faire simple ici, l’omegaverse est un univers où la population humaine est divisée en trois catégories, les alphas « grands beaux forts et intelligents » (20% des gens), les bêtas, « moyens » (70%), les omégas (10%), ceci naturellement, si je puis dire, les gens naissants ainsi.

Mais cela crée, de fait, de gros clivages sociaux. La population des omégas souffrent de bien des préjugés et ce n’est pas le fait d’avoir des chaleurs, avec ce que ça implique de possibles vies sexuelles, euuuuuh, très libérés…?, qui va beaucoup les remonter dans l’estime du reste de la population. Sans compter aussi la possibilité pour les omégas mâles de porter les enfants des autres mâles.

Alors, il y a aussi le fait qu’il parait que, des fois, un alpha et un omega se croisent et là BAM ! Coup de foudre total et les voilà liés à vie sans discussion, c’est plié. Mais c’est sûrement une légende urbaine…  

Ou pas, dans le cas de nos charmants époux. 😉

Je vous épargnerai, ce soir, mon avis sur ce concept et surtout ce qu’il implique pour moi au niveau de la représentation des femmes dans le yaoi, parce que j’étais de mariage hier et que je suis cramée. Mais vous ne perdez rien pour attendre. Mouahahahahahah.

Pour en revenir à Tadaima, Okaeri, c’est un très bon petit manga ; premier tome qui se lit très bien seul, même pas de cliffhanger de ouf et donc, petite histoire très mignonne à lire tranquillement pour se vider la tête entre deux récits plus remuants. On sera donc content de les retrouver la prochaine fois, pour un autre bon moment tranquille, sans en trépigner comme pour d’autres œuvres. En plus, c’est du soft, récit tout public et assez bonne introduction au concept de l’omegaverse.

Une belle histoire d’amour et de famille à apprécier avec un petit [inclure ici boisson de votre choix], tranquillement, un peu de douceur dans ce monde de brutes et tout et tout.

Vala vala.

Et c’est donc tout pour cette semaine. Je vous laisse donc avec le chapitre 7 de la seconde partie d’Héritages, où Mattéo laisse voir qu’il faut pas trop l’emmerder. Enjoy 🙂 !!!

Bonne semaine à tous !!

Publié dans Alec, Bande dessinée, BD, Dessin, Fantastique, Gay themed, Héritages, Livre, Manga, Matteo, mm, MxM, okaeri, Omegaverse, Polar, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Yaoi | 2 commentaires

Une question de genre… (Assignée garçon + Héritages 2 – 6)

Salut tout le monde !!

Blabla désolée du retard blablabla WE un peu chargé blabla vie réelle un peu compliquée en ce moment blablabla automne qui s’annonce apocalyptique etc…

Sinon ça va;

Cette semaine, chose promise, chose due, je vais donc vous causer un peu d’un petit web-comic canadien.

Assignée garçon est donc un webcomic canadien de Sophie Labelle, débuté en 2014.

Nous y suivons la vie de Stéphie, toute jeune transsexuelle en pleine transition, ainsi que ses proches, ses parents, ses amis, dans de petits strips assez courts, principalement comiques, mais souvent très cyniques, interrogeant la transphobie comme le sexisme ou l’homophobie, ou notre vision du monde si souvent binaire et surtout bisexuée, en général.

Je me suis un peu intéressée à ces fameuses questions de genre, à quelques études. J’avoue que, pour toute pas normale que j’ai plus ou moins toujours été, pas dans les clous et n’ayant aucune envie de l’être, j’ai par contre toujours acceptée et intégrée l’idée d’être une fille, puis une femme. Il y a en fait très peu de temps, à l’échelle de ma vie, que j’ai conscience des discriminations que ça implique un peu souvent, quoi qu’on en dise.

Si je suis contre les étiquettes à outrance, quelles qu’elles soient, ce n’est pas par rejet des différences ou volonté de les effacer, et encore moins pour nier le ressenti ou le vécu parfois très douloureux  de certaines personnes, mais juste parce que je m’en fous  à partir du moment où j’ai un être humain face à moi, que ce soit il, elle, ille, iel ou que sais-je. On se met d’accord sur ce qu’elle considère être et c’est plié.

Je trouve que c’est parce qu’on stigmatise et qu’on accorde une si grande, trop grande place à ces questions et que simplement se considérer tous comme des êtres humains tous égaux règleraient quand même pas mal de problèmes. Cet individu considéré comme un mâle veut qu’on parle de lui au féminin ? Et ben on dit « elle » et POINT.

Mais bon, point de grandes théories ou de longs discours dans cette BD, qui est juste du vécu qui remet les choses en place, sur des réalités bien plus basiques, mais ô combien révélatrices des stéréotypes et comportements sexistes latents et si bien intégrés dans nos têtes qu’on y fait même pas gaffe…

Ainsi, refuser à une enfant de 11 ans qui est « née garçon » d’aller dans les toilettes des filles sous le prétextes qu’elle risque en fait d’agresser les autres filles, puisqu’ « elle est un garçon », en niant totalement les dangers de harcellement et d’agression qu’elle court dans les toilettes pour garçons…

Parce que c’est bien connu que le monde de l’enfance est merveilleux, que les enfants, surtout les graines de machos de 11 ans, et je sais de quoi je parle, sont des merveilles de tolérance qui ne brimeraient jamais un camarade différent. Ça se saurait… Si on acceptait de le savoir.

Je me dis souvent que les gens qui parlent du « paradis de l’enfance » n’ont jamais été enfants…

Mais bon. 

J’ai aimé cette BD pour son bon sens et comme je disais, son sens concret. C’est bien les beaux discours et les grandes théories, mais la réalité est un peu trop souvent oubliée dans des débats souvent stériles qui ne règle pas les questions réelles et urgentes… Comme où aller pisser. C’est souvent urgent.

Parce que si les enfants étaient globalement élevés dans la tolérance, le respect et l’égalité quel que soit leur genre, il n’y aurait pas besoin de toilettes séparées. Enfin moi ce que j’en dis…

Bref, n’hésitez pas à aller lire ça, c’est aussi intéressant que drôle et ça met pas mal de points sur pas mal de i.

Sur ce, moi je vais dodo. je vous laisse avec Alec et Mattéo pour le chapitre 6 de la seconde partie d’Héritages.

Bonne semaine à tous !!

Publié dans Alec, Bande dessinée, BD, Gay themed, Héritages, Humour, Matteo, mm, Polar, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Yaoi | Laisser un commentaire

Argh…. (Héritages 2 – 5)

Salut les gens !!

Suite à WE très chargé et merde d’ordi portable, je viens juste de finir le chapitre de la semaine, alors toutes mes confuses,mais sa mise en ligne, ça sera tout passeu là je suis crevée…

Je voulais vous parler d’une petite BD que j’aime bien, mais on verra ça plus tard, Là, je suis juste en état de vous dire « lisez c’est cool », mais ça mérite bien mieux, donc je vous en parlerai une autre fois.

Dans le but de vous rafraichir un peu, voilà une petite photo hivernal datant de 2010… Un WE où y avait fait un peu froid à Lyon. 🙂

Sinon, je vous laisse avec Alec et Mattéo qui vont rencontrer les policiers venus voir un peu ce qui se passe. je pense que beaucoup d’entre vous vont se marrer et hmmm, sûrement reconnaître l’inspiration… Eh eh. C’est ici que ça se lit ! 

Merci pour vos retours sur la nouvelle d’anniv du site, qui reste bien sûr en ligne pour les retardataires ! 

Bonne semaine à tous 🙂 !!

Publié dans Alec, Anniversaire, Devoir du Gardien, Esotérisme, Fantastique, Gael, Gay themed, Guillaume, Héritages, Matteo, mm, Moi, MxM, Nouvelle, Occultisme, Parc de la Tête d'or, Polar, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Tsume, Une Histoire de famille, Yaoi | Laisser un commentaire

Joyeux anniv mon site :) !! (Une Histoire de famille 4)

Salut les gens !

Ouais bon je sais, 4h de retard et en plus le site qui buggue au moment de la mise ne ligne histoire de me faire perdre encore 1/2 h à reprendre la mise en page… A 3h du mat’ ça s’imposait…

Bref, ce joli site à 6 ans, j’ai tellement galéré sur la nouvelle que j’ai même pas eu le temps de faire le moindre dessin, je suis crevée, je n’en peux plus, donc euh là désolée mais pas de grand discours cette année…

je vous laisse aller retrouver Gael, Tsume et toute la bande pour le 4e épisode, si je puis dire, de leurs aventures, avec une nouvelle venue qui a bien envahi l’histoire plus que je ne le pensais…

Ca se lit ici !!

A ce WE pour la suite d’Héritages 🙂 !!

Publié dans Anniversaire, Esotérisme, Fantastique, Gael, Gay themed, Guillaume, mm, MxM, Nouvelle, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Tsume, Une Histoire de famille, Yaoi | 2 commentaires