Quelques news !

Salut les gens !

Alors me voilà à recommencer cette news du début, parce que WordPress a décidé de planter au moment où je la publiais, youpi, j’ai que ça à faire de mon dimanche…

Mais passons, j’avais quand même des nouvelles intéressantes à vous partager. 🙂 Et puis il fait beau. Le soleil, c’est bien.

Je vous mitonnais des choses en douce depuis un moment, les voilà prêtes, et me voilà donc à pouvoir enfin vous en parler.

Tout d’abord, je me suis récemment créé un compte linktr.ee.

Linktr.ee est un service permettant de regrouper via une seule adresse tous les liens d’une personne. Donc, vous n’aurez qu’à le garder dans un coin pour retrouver facilement tout ce qui me concerne sur la toile : le site, face de bouc, Wattpad, etc., etc. … Ce qui est fort pratique.

C’est ici que ça se passe : https://linktr.ee/Ninou_Cyrico

Je m’engage bien sûr de mon côté à tenir les liens à jour.

Deuxième chose, j’ai enfin fini de préparer mon petit serveur Discord.

Pour ceux qui ne connaissent pas, malgré sa récente popularité, Discord est un service de messagerie, type skype, permettant d’échanger à l’oral, ou dans notre cas, plutôt à l’écrit, sur des salons. Le but pour moi est d’avoir un espace pratique où échanger avec vous, sur mes œuvres et aussi d’autres choses, parce que je ne suis pas sectaire. ^^

Ça se passe ici : https://discord.gg/zfG5ykD8

Vous pouvez y accéder via votre navigateur, pas besoin d’installer le logiciel/l’appli si vous ne le souhaitez pas.

Au plaisir de vous y voir, n’oubliez pas de valider les règles pour avoir accès aux salons ! 🙂

The last but not the least… ^^

Après de longues réflexions, pas mal de doutes, quelques consultations d’oracles, de l’introspection et beaucoup de questionnement sur la vie, l’univers et le reste, j’ai enfin décidé de lancer ma page Tipeee.

Pour tout vous dire, il y a très longtemps que j’y pense. Mais beaucoup de freins me retenaient : manque de confiance en moi et en la qualité de mon boulot, peur de vos réactions, aussi, pas mal de tergiversations sur le réel “besoin”…

Mais bon, vous le savez, les temps sont durs, ma situation reste précaire, même si elle n’est pas dramatique, et puis, pour être tout à fait honnête avec vous, lorsque je vois certains artistes parvenir à vivre grâce au soutien de leur communauté, ça me fait tout de même très très envie.

Pouvoir créer librement parce que les personnes qui me suivent et aiment mon boulot me le permettent est un rêve pour moi. Pour de vrai.

Et c’est donc ici que ça se passe : https://fr.tipeee.com/ninou-cyrico/

Mise au point, cela dit : aucune contrepartie proposée sur Tipeee n’est indispensable pour me suivre. Il s’agit de bonus destinés à vous faire plaisir, pas de moyens de vous catégoriser et encore moins de vous niveler.

De la même façon, je vous demande très sincèrement de ne pas participer si vous n’en avez pas les moyens ! J’ai assez raclé mes fonds de poches pour boucler mes mois pour ne souhaiter ça à personne, encore moins à vous. Ne vous mettez pas dans la merde pour moi, s’il vous plaît. Vraiment. Il y a des tas d’autres façons de m’aider (notamment en partageant mes contenus) et faire ce que vous pouvez à hauteur de vos moyens est largement suffisant !

Donc, un immense merci à vous tous qui me suivez, à très vite sur le Discord pour ceux qui le voudront, un immense merci aussi à ceux qui voudront bien me soutenir via Tipeee, mais pas de souci pour les autres, je vous aime quand même, promis ! Juré ! Craché ! Pteuh !

Bon, cette news partant en cacahouètes, je crois qu’il est temps de vous laisser…

Merci encore, prenez soin de vous, et à la semaine prochaine pour la suite du Petit Papillon !

 

Publié dans Discord, Merci !, Moi, Tipeee | Laisser un commentaire

Coucou de la Loire ! (Le Petit Papillon 35)

Salut les gens !

Me voilà à vous faire un petit coucou de la Loire où je suis en mini-vacances chez une vieille amie. Figurez-vous que je devais rentrer vendredi, mais cette petite coquine de météo a décidé que non et de fil en aiguille, me voilà encore là, je devrais regagner mes pénates demain matin ! ^^’

Mais bon, sinon ça va.

J’ai même eu le temps de vous écrire le petit chapitre de la semaine et j’avais fait le dessin en avance (cette fois !), donc voilà : un peu de lecture pour vous, pour bien finir le weekend (ou bien commencer la semaine, selon quand vous lisez).

Je ne m’attarde pas plus, histoire de profiter de ma dernière soirée ici tranquillum… Parce que qui sait quand on se reverra, vu le bazar ambiant…

Je vous souhaite une bonne semaine, prenez bien soin de vous !! 🙂

Publié dans Adel, Dessin, Gay themed, Le Petit Papillon, LGBT+, Livre, MLM, mm, Moi, MxM, Nathanael, Papillon, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Tranche de vie, Yaoi | Laisser un commentaire

Here comes a new challenger ! ^^

Salut les gens !

Alors bon, je sais ce que vous allez dire, j’avais dit que j’arrêtais… C’est pô bien, c’est pas indispensable, c’est cher et c’est du plastoc made in China et tout et tout et oui bon d’accord… Mais on a tous nos faiblesses et les temps sont durs et j’ai craqué, vala j’assume !

(Bon, pour ceux qui n’ont pas suivi : épisode 1, épisode 2, épisode 3, épisode 4 et épisode 5)

Et donc, quelque part sur Terre en l’an de grâce 2021…

Voilà voilà.

Bienvenue, Cliff !

Vous me direz ce que vous en pensez, moi  je me suis bien amusée ! ^^’

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine pour la suite du Petit Papillon ! Prenez soin de vous !

Publié dans Adel, Bande dessinée, BD, Coup de Coeur, Humour, Jeu vidéo, Le Petit Papillon, Mads Mikkelsen, Moi, Nathanael, Nendos, shonen-aï, Viktor, Yuri on Ice, Yuuri | Laisser un commentaire

MAJ partielle (Le Petit Papillon – 34)

Salut les gens !!

Alors à votre avis : reconfineront/reconfineront pas ?

Oui non peut-être éventuellement mais alors seulement un jour pair de pleine lune à moins que ça ne soit l’inverse…

Perso, ils me fatiguent.

Bon, alors comme d’hab, je ne fais que passer vous informer que le chapitre 34 du Petit Papillon est en ligne, malheureusement sans son illustration parce que j’ai bien plus galéré à l’écrire que prévu…

Donc ben toutes mes confuses et promis, je m’en occupe dès que possible, promis, pataper. ^^’

Vala, bonne semaine à tous !!

 

Publié dans Adel, Gay themed, Le Petit Papillon, LGBT+, MLM, mm, MxM, Nathanael, Papillon, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Tranche de vie, Yaoi | Laisser un commentaire

Citron amer (Citrus)

Salut les gens !

En attendant le 3e confinement et alors que le Net n’a jamais été aussi joyeux… J’ai beau être sincèrement pour et même encourager vraiment les (anciennes) victimes d’abus, surtout d’abus sexuels, surtout d’abus sexuels sur mineur(e)s, à parler, libérer cette parole, briser ce tabou, j’avoue que ne plus pouvoir se connecter nulle part sans me prendre dans la gueule 12 témoignages tous plus glaçants les uns que les autres euh…

Ben… Là, moi j’ai pas les épaules…

Je souhaite de tout cœur que la société bouge enfin sur ce sujet, ouvre les yeux et sorte de son déni, mais là, moi, en ce moment, je ne peux juste pas encaisser autant de souffrance… Donc ben câlin et courage et euh, promis, je serai là dès que je pourrai !… ^^’

Bref, en attendant la suite, je ne sais pas trop de quoi vous causer… J’ai enfin lu un manga qui attendait dans ma bibliothèque depuis un bon moment et euh… Ben c’est pas tip top quoi, donc je ne suis pas sûre d’avoir tant à en dire et surtout, ben ça ne va pas être très glop.

(Ah et avant que vous demandiez : je n’oublie pas Cœur de métal, mais entre ma vie en ce moment et ma muse toujours en PLS, c’est encore pas pour aujourd’hui ! ^^’) 

Mais bon ! A défaut d’autre chose, voyons donc ça…

Citrus est un manga yuri en 10 tomes de Saburouta. Une suite est en cours, Citrus +, dont je n’ai lu que quelques chapitres en scan, mais ça semblait repartir exactement dans la même veine, donc pas eu envie de continuer.

Alors comment vous dire…

En fait, j’ai trouvé ce manga juste complètement vide… La sempiternelle romance ultra longue et chiante entre deux caricatures d’ados juste pas fichues de se parler.

Donc, à ma gauche Yuzu, la blonde kawai extravertie (mais extravertie soft hein, c’est pas comme si elle sortait en boite et picolait non plus, là, elle est décolorée et elle se maquille, trop rebelle… Après, ça l’est peut-être au Japon, mais bon… La série date de 2012/2019, pas de 1990…), et à ma droite Mei, la brune trop sérieuse et introvertie, juste la parfaite petite-fille de son grand-père ultra rigide bien dans son moule. Aimable comme une porte de prison et à peu près aussi souriante et joyeuse. Sérieux, je ne me souviens même pas l’avoir vue sourire à aucun moment. Je ne dis pas qu’elle ne le fait pas, mais je ne m’en souviens pas.

Le plot : la mère de Yuzu épouse le père de Mei, qui est un voyageur, du coup les trois femmes se retrouvent à cohabiter alors que Yuzu vient d’intégrer l’école pour filles trop select et sévère dont sa nouvelle sœur par alliance est la présidente du comité des élèves et donc passe son temps à veiller à l’application formelle de règles totalement réac, pour ne pas dire débiles, et qui donc lui ait tombé dessus le matin même de la rentrée à cause de ses cheveux décolorés, de son maquillage etc. …

On ne sait pas trop pourquoi, mais Mei embrasse Yuzu, parce que pourquoi pas, j’imagine, et c’est parti pour la course… Jusqu’à un climax aussi tarte qu’artificiel et une fin torchée en quelques pages comme si même l’auteur voulait en finir au plus vite et ne voyait pas comment gérer ça mieux…

Alors, pour en revenir au règlement de l’école, quand je dis débile, j’avoue qu’il y a un exemple qui m’a particulièrement saoulée. Yuzu a donc de longs cheveux blonds. Et si, le premier jour, on lui fait la remarque que ce n’est pas réglementaire, on va continuer pendant des mois à la faire chier avec ça. Question : vous voulez qu’elle fasse quoi, là, les psycho-rigides de l’alinéa 15 de la page 2 du règlement ? Sérieusement ? Elle est décolorée. A part se raser la tête et porter une perruque (peut-être un peu violent quand même, mais un personnage essayera effectivement de le proposer… Une ancienne élève qui revient exprès parce qu’elle a entendu dire qu’il y a une fille qui a des cheveux blonds dans son ancienne école, drame scandale… Sérieux, paye-toi une vie, meuf !), vous voulez qu’elle fasse quoi ? Elle aurait une  couleur, elle pourrait éventuellement la virer, mais là, ben la seule solution, sauf rasage, c’est juste ben désolée, faut attendre que ça repousse… Donc, à part prouver que vous êtes des pauvres connes complètement lobotomisées par votre règlement, la faire suer pour ça, c’est juste débile.

Nous allons donc suivre ces deux demoiselles se courant après, mais incapables de communiquer, surtout Mei, qui passe son temps à faire des avances à Yuzu pour la jeter deux pages après sans aucune explication, ce qui fait que notre jolie Yuzu ne sait jamais sur quel pied danser, et ceci pendant 10 tomes.

Voilà voilà.

Je vais même pas m’étendre sur les personnages secondaires, déjà vu et revus à deux exceptions : la mère de Yuzu, pour une fois personnage actif, intéressant, bienveillant, et c’est rare, et Shiraho, visiblement fille de yakuzas (ce qui permet au moins deux-trois blagues), autre élève qui stalke notre couple, car elle est très observatrice et donc fascinée par Mei qu’elle ne parvient pas à percer. Normal, vu que l’autre est, comme je disais, visiblement dénuée d’expressions à défauts d’émotions.

Je vais pas m’étendre non plus sur le côté simili érotique des couvertures alors que le manga est lui-même très soft. Ni sur ce délire “d’inceste”. Encore une fois, je ne sais pas comment c’est perçu au Japon, mais il me parait complètement improbable que deux jeunes filles se rencontrant alors qu’elles sont au lycée se perçoivent comme sœurs comme ça pouf et du coup, ça devienne un tel enjeu.

En fait, en écrivant ces lignes, je me rends compte que si je suis autant gonflée par ce manga, c’est parce que, même avec ce plot sans aucune originalité, on aurait pu avoir a minima une petite romance mignonne, si Mei avait une quelconque consistance. Il y avait un vrai potentiel avec ce perso : fille obligée de remplacer son père déserteur dans la succession familiale, avec un poids énorme sur les épaules, obligée d’étouffer tout ce qu’elle pourrait désirer pour elle-même, de se conformer à un moule qui l’étouffe, et qui se découvre donc un amour pour une autre fille, son opposée, amour qui la déchire entre ce qu’elle doit être et ce qu’elle veut être. Ce n’est pas plus transcendant, ce n’est pas plus original, mais bien traité, ça pouvait au moins être mignon.

Sauf que là, Mei est juste vide, inconsistante, on ne sait jamais ni ce qu’elle ressent, ni ce qu’elle veut vraiment. Je n’ai pas réussi à avoir aucune empathie pour  elle, elle est juste à baffer. Je pourrais comprendre si elle restait dans son rôle et que Yuzu venait la chercher, mais bon sang, c’est elle qui lance les hostilités, entretient l’ambiguïté et refuse toujours d’aller jusqu’au bout après !

Bref, …

Juste un gros non pour moi. J’attends son dernier tome pour vous en parler, mais si vous chercher un yuri sympa, je pense vraiment qu’Octave sera une bien meilleure pioche.

Et si vous cherchez une histoire sur le passage à l’âge adulte, je suis en train de relire Sing Yesterday for me et bon sang, qu’est-ce que ça tape juste…! Pas encore vu l’adaptation de l’an dernier par contre, j’y travaille. ^^ Le début était prometteur, mais un peu rushé.

Bon, ben heureusement que j’avais pas grand  chose à dire, comme d’hab… Tit Ange, tu es autorisée à te foutre de ma gueule, amen.

Allez, je vous laisse là pour aujourd’hui, bonne semaine à tous, prenez soin de vous, et à très vite pour la suite du Petit Papillon !

Publié dans Adel, Animation, Bande dessinée, BD, Citrus, Gay themed, Le Petit Papillon, LGBT+, Manga, Moi, Romance, Shojo, Shojo Ai, Yuri | Un commentaire