Après la pluie, encore de la pluie… Allez quoi, ça fera pas de trop…

Salut les gens ! 🙂

Alors que l’air est momentanément redevenu respirable ici et heureusement parce que argh, et en attendant de nouveaux orages, un petit conseil de lecture pour passer le temps…

Pour tout vous dire, j’ai ce manga sous le coude depuis un moment, mais étant donné que le sujet est assez délicat, j’attendais que ce soit fini pour, déjà, me faire un avis global et pouvoir en parler sereinement.

Après la pluie est un manga de Jun Mayuzuki, série de 10 tomes parus chez Kana et achevée il y a quelques semaines. Je n’ai pas vu l’anime.

C’est très sincèrement une série que je n’aurais jamais même feuilletée, vu son thème, si je n’en avais pas entendue parler par un youtubeur que je suis avec assiduité et dont je vous avais déjà parlé, il y a quelques semaines, à propos de Solitude d’un autre genre. Il s’agit d’Angry Waifu, que je remercie au passage de son travail et de l’excellente qualité de ses vidéos, qui traitent avec intelligence de nombreux sujets concernant la représentations des minorités (au sens large) dans les mangas. C’est instructif, j’ai découvert plein de titres très sympas grâce à lui, dont celui dont je vais vous causer aujourd’hui.

ET VIVE EVANGELIOOOOOOOON !!! (Ceux qui savent comprendront 😉 )

Bref, reprenons.

Après la pluie raconte l’histoire d’Akira, une lycéenne amoureuse de Masami, le responsable du petit restaurant où elle travaille, un quadragénaire plutôt banal, pour ne pas dire un peu médiocre. Là où je dis que je n’aurais même pas ouvert ce manga sans la recommandation d’Angry Waifu, c’est que les mangas nous ont trop habitués à traiter ce genre d’histoire soit sans même évoquer que ça puisse poser question (*Tousse tousse* Card Captor Sakura *tousse tousse*), soit de façon extrêmement malsaine, entre adultes pervers et/ou filles parfois beaucoup trop jeunes pour qu’on ne se sente pas gênés (*Tousse tousse* Re-Card Captor Sakura *tousse tousse*).

Une œuvre traitant donc de ce sujet de façon saine et crédible est donc à noter et en fait, ben c’est plutôt sympa. Je tiens à insister là-dessus, le récit est soft et parfaitement tout public.

L’histoire est portée par toute une galerie de personnages bien campés. Akira en premier lieu, jeune fille un peu paumée, qui, ayant perdu sa passion, la course à pied, suite à un accident, s’accroche donc à cet homme parce qu’elle n’a plus, ne pense plus avoir, grand chose d’autre. Masami, ensuite, brave homme bien conscient de sa banalité et de son âge, bienveillant, qui se révèle étonnamment touchant au fur et à mesure qu’il se dévoile, jonglant comme il peut avec les sentiments de cette demoiselle qu’il apprécie humainement, tout en étant parfaitement conscient de ses charmes et de la distance qu’il doit garder.

Toute la question étant, comment tout ceci va tourner ? Comment ces deux êtres vont-ils évoluer, changer, murir à travers cette histoire ?

Gravitent tout autour bien d’autres personnages, bien d’autres récits, au fil des tomes, plein de destins s’entremêlant pour une belle tranche de vie bien racontée et ce de A à Z. Sans spoiler, la fin, bien que très ouverte, reste dans le ton et conclut très joliment cette histoire.

Bref, une très agréable surprise sur un sujet pas évident, traité avec finesse, aussi drôle que touchant, donc à lire si ça vous dit.

Sur ce, je retourne attendre les prochains orages. 🙂

On oublie pas mes petits livres sur Amazon !! Notez, partagez, commentez, ça m’aidera beaucoup, merci !!! N’oubliez pas que je ne peux compter que sur vous pour me soutenir !! 🙂

Bonne semaine à tous !! ^^

Ce contenu a été publié dans Amazon, Bande dessinée, BD, Bylonn, Chant des Drows, Fantastique, Fantasy, Gay themed, Heroic Fantasy, Intégrale, LGBT+, Livre, Long is the road... Hard is the way, Manga, Maxiane, mm, MxM, Promo, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, shonen-aï, Tranche de vie, Une Histoire de famille, Yaoi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.