News du 21/04/2013 (Musique et Môme d’Alger 31)

Aujourd’hui dimanche 21 avril 2013…

J’ai eu une insolation le WE dernier et j’ai pris un coup de froid hier… Non mais c’est quoi ce temps sérieux…

Alors, aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, on va causer musique. La la la…

J’ai un goût prononcé pour les bandes originales de films et mangas.  J’avais parlé de la BO de Gundam 00 de Kenji Kawai, compositeur que j’écoute avec bonheur depuis Ghost in the Shell. J’aime beaucoup le côté méditatif de ses musiques et les ambiances qui s’en dégagent. A écouter comme celle d’Innoncence,  Ghost in the Shell 2 et d’Avalon.

Un autre qu’on présente à peine, c’est un vieil habitué des films de Ghibli et en particulier de Miyazaki, Joe Hisaishi. Pour tout vous dire, la BO de Princesse Mononoke est tout simplement la première BO qui m’est tellement restée dans l’oreille que je l’ai achetée très peu de jours après avoir vu le film, un de mes 1ers cds (et oui, je suis restée longtemps sur mes vieilles K7). Même que je n’avais pas de lecteur cd dans ma chambre universitaire à l’époque, j’ai donc dû attendre le WE suivant, d’être rentrée chez mes parents, pour l’écouter ^^’ ! Je l’avais lancé direct et ma mère m’avait trouvée en train de l’écouter quand elle était rentrée hi hi hi ^^ !

Par souci de parité, je vais aussi causer d’une compositrice que je révère aussi tout particulièrement. Le nom de Yuki Kajiura dit rarement quelque chose aux gens au premier abord, mais chez les animophiles (ça existe ça comme mot ?), ça revient assez vite quand on parle de Noir, Mai Hime, ou plus récemment, Tsubasa Chronicles ou les excellents Garden of Sinners. Là, on aime ou pas, moi j’adore, mais je reconnais que ses musiques sont souvent assez  envahissantes et que ça peut déranger. Détail amusant à ce sujet, j’ai su après coup que c’était elle qui avait fait la BO de Sword Art Online, et je ne l’ai absolument pas entendue… Serait-elle devenue discrète ?…

Et par souci d’équité géographique, revenons un peu en Occident. J’aime beaucoup de compositeurs de chez nous (au sens large) aussi, mais comme je sens que vous vous endormez, je vais me contenter du principal aujourd’hui. Le nom de John Williams ne vous dit pas forcément quelque chose… Mais si je vous dis Starwars, Indiana John, Les Dents de la Mer, Rencontre du 3e Type ou plus récemment, Jurassic Park ou les premiers Harry Potter ?… Il y a quand même bien quelques morceaux qui vous viennent en tête là, non ? 5 Oscars pour 49 nominations… Respect monsieur !!! J’avais assisté à un concert de ses musiques par l’orchestre symphonique de Lyon… Ça valait le déplacement.

Et vous vous voulez aussi écouter du très sympa moins connu (mais j’espère que ça viendra), je ne peux que vous dire d’aller jeter une oreille . Vous y trouverez les compositions de quelqu’un qui ne reniera surement pas trop les quatre compositeurs que j’ai nommés, et ce n’est pas que parce qu’il m’accompagnait au concert de musique de John Williams dont je vous causais à l’instant. ^^ Ryle 44, de son pseudo sur AudioFanzine, est juste un très vieil ami à moi (on n’est jamais parvenu à se mettre d’accord sur si on se connaissait depuis la 2e ou la 3e année de maternelle), qui fait un peu avec des notes ce que je fais avec des mots et j’aime bien ^^ !  Donc si ça vous dit… 😉

Bon, sur ce, moi j’ai la dalle, je vais donc vous laisser en compagnie d’Alexandre qui se repose un peu au maquis,  dans le chapitre 31 du Môme d’Alger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.