News du 9/02/2014 (Môme d’Alger 2 – 13 et mon avis sur Le Vent se lève)

Aujourd’hui dimanche 9 février 2014…

Désolée pour cette news tardive, j’avais et j’étais avec des potes tout le we et je me pose à peine… ^^’

Pour ceux que ça intéresse, ma première semaine de taf s’est bien passée, ça a l’air bien cool, les collègues plutôt sympa et l’ambiance aussi et surtout pas trop stressante 🙂 !

En plus, je vois de plein de vieux bouquins *_* !!!

Gros livre du XVIe siècle *bave bave* oups désolée…

Donc jusqu’ici tout baigne ! ^^

Sinon sinon, j’ai été voir Le Vent se lève hier et euh… Ben je suis un peu mitigée.

Alors que dire…

Je n’ai pas été me renseigner sur les biographies des deux hommes dont parle le film. J’ignore donc à quel point c’est romancé.

Au niveau graphique, animation, pas grand chose à dire. Le trait est fidèle à ce qu’on connait de Miyazaki et Ghibli, c’est beau. Bon, je pourrais reprocher quelques incrustations de personnages pas top dans certains décors, mais franchement, c’est un détail. La musique est euh, ben c’est bizarre. En fait, on a eu (moi et mes amis qui l’ont vu) l’impression de n’entendre que le thème principal et pas grand chose d’autre…? Quoi qu’il en soit, Joe Hisaishi a à mon sens composé des thèmes bien plus marquants (la BO de Princesse Mononoke par exemple, la 1e BO que j’ai achetée !).  L’idée de faire certains bruitages à la bouche est par contre très bonne, par moment ça donne vraiment une ambiance très particulière.

Concernant l’histoire, ben en fait, c’est là que je suis mitigée. En fait, j’ai trouvé ce film extrêmement brouillon, dans le sens où je n’ai pas vraiment vu de fil conducteur, à part le rêve du personnage principal de faire un super avion, mais sorti de ça, les sous-thèmes, les sous-histoires et les personnages sont très nombreux, mais presque tous sous-exploités, voire pas exploités… Même le héros manque de profondeur et n’est franchement, je trouve, pas spécialement attachant. Son côté rêveur est sympa, mais c’est un peu tout, son histoire d’amour est trop succincte et on comprend mal pourquoi il agit ainsi, même dans le contexte de l’époque, je trouve son comportement envers sa femme très franchement discutable… Le temps passe sans beaucoup de repère, les personnages passent, disent trois phrases et repartent… Le personnage de la sœur du héros, par exemple, passe enfant, repasse adulte, on sent qu’il y a du potentiel, mais c’est tout. D’autres moments sont plus longs, mais sans que ça apporte tant que ça. Du coup, il y a une impression de confusion et de dispersion qui fait qu’on comprend pas forcément ce qui se passe, quand on est, et c’est franchement dommage. On comprend bien que ça veut parler de création, de créateur dans un contexte historique et politique difficile, mais ça brasse trop de choses pour toucher la cible…

Alors que conclure de tout ça… Je me le reverrais bien à l’occaz pour voir si j’ai loupé des choses. mais sincèrement, pour moi, ça restera un film intéressant, mais très loin quand d’autres Miyazaki. Bref, ça ne détrônera pas Le Château Ambulant qui restera mon préféré, devant Princesse Mononoke et bien d’autres…

Voilà voilà. ceci est mon avis qui n’engage que moi hein ^^ !

Et pour finir le moment que vous attendez tous : le chapitre 13 du Soleil d’Al-Ruh !!! 🙂 Bonne lecture !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.