Je ne fais que passer… (Le Petit Papillon – 14)

Salut les gens !

J’espère que ça va toujours et que vous tenez bon !! Courage !! On tient le bon bout !!

Je ne fais que passer, car je suis de convention virtuelle de jeux de rôle ce weekend et qu’on va pas se mentir, ça va faire du bien à mon karma de me casser un peu de ma vraie vie quelques heures pour aller buter des aliens ou autres. J’avoue que la pluie de cette semaine a un peu douché mon moral… Ça commence à être un peu long, là…

Pour ceux qui ne connaissent pas (on m’avait demandé quand j’en ai parlé dans Héritages), les jeux de rôle sont une activité ludique fort sympathique que je pratique depuis (argh) une bonne vingtaine d’années de façon plus ou moins régulière. Il se trouve qu’avec internet, on peut maintenant le faire à distance et que donc, avec le confinement, pas mal de choses se font, et certains salons « réels » se sont téléportés en ligne pour se maintenir, comme celui auquel je vais participer ce WE (https://www.festivaldujeuderole.fr/).

Traditionnellement, il s’agit de se retrouver autour d’une table (réelle ou virtuelle) et d’écouter le maître de jeu, ou meujeu ou MJ, raconter une histoire. Les joueurs incarnent certains personnages de cette histoire et agissent donc pour la faire avancer (ou reculer, ça dépend ^^’). Un certain nombre d’actions sont tirées aux dés afin de conserver une partie d’aléatoire, même si dans les faits, ce principe est extrêmement variable selon les jeux, car les règles peuvent être très changeantes d’un jeu à l’autre.

De la même façon, il existe des jeux « grandeur nature » (GN) qui tiennent quasi du théâtre d’impro, où là, il faut réellement jouer son personnage en vrai, avec costume et tout. Perso, j’aime bien, mais ça laisse moins de place à l’imagination et aux possibles (le personnage doit correspondre au physique réel du joueur, par exemple).

Personnellement, j’ai été une vampire, une mage, un archange ou un démon, une elfe danseuse de guerre à Warhammer, un mercenaire bourrin dans un monde post-apo, un alien à la peau grise, et des dizaines d’autres gens, au fil des jeux et des années. 🙂

Je ne peux que vous conseiller vivement d’essayer ça quelques heures si vous en avez l’occasion, il y a souvent des parties d’initiation dans les salons de jeux. Ça peut être une très belle balade, surtout si vous avez la chance d’avoir un bon meujeu qui va vous embarquer comme un vrai conteur. 🙂

Voilà voilà.

Je vous laisse deux choses pour vous occuper : déjà, bien sûr, le chapitre 14 du Petit Papillon, où mes plus fidèles lecteurs vont croiser quelqu’un qu’ils connaissent déjà et qui devrait leur rappeler des souvenirs. ^^

Et aussi, ce WE a lieu sur Twitch un évènement caritatif : Confinés Solidaires, au profit de diverses associations en première ligne dans notre combat actuel. Une quarantaine de streameurs et streameuses vont se relayer pendant 72h pour ça, allez voir, allez soutenir et bourrez les dons, comme on disait ailleurs !!

Je vous rappelle que les livres sont toujours en promo sur Amazon !

Sur ce, je vais donc vous laisser, car on va bientôt m’attendre sur Pandore pour je ne sais pas encore trop quoi, on verra. ^^

Bonne semaine à tous et courage !!! 🙂 On va y arriver, ça va passer, on s’en relèvera !!

Ce contenu a été publié dans Adel, Amazon, Bylonn, Chant des Drows, Convention, Dessin, Devoir du Gardien, Erwan Perdreau, Esotérisme, Fantastique, Fantasy, Festival, Gael, Gay themed, GN, Grandeur Nature, Guillaume, Héritages, Heroic Fantasy, Intégrale, Jeu de Rôle, Le Petit Papillon, LGBT+, Livre, Long is the road, Long is the road... Hard is the way, Maxiane, mm, Moi, Murmure d'une vie, MxM, Nathanael, Nouvelle, Occultisme, Orages, Papillon, Polar, Promo, roman, Romance, Romance MM, Romance MxM, Science fiction, Shane Callahan, Shane Dean, shonen-aï, Sous le sapin, Sushi et Vodka, Tranche de vie, Tsume, Une Histoire de famille, Yaoi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.