De braves petits méchants (Les Bad Guys)

Salut tout le monde !

Alors hier il faisait chaud, donc j’ai été me mettre au frais au ciné. ^^ 

Mon cerveau ayant (par solidarité avec les glaciers nordiques sans doute) grandement fondu avec cette fichue canicule, j’ai opté pour un truc fun-sans prise de tête, parce que là, me prendre la tête 2h sur un drame sociologique en noir et blanc sous-titré euuuuuuuuuuh… Nan.

Je n’ai absolument rien contre ce genre de films, hein, mais là non. Le but était aussi de me rafraîchir les idées.

J’ai donc été voir une bande de méchants braqueurs farfelue, dans un monde complétement barré, très coloré, très bien animé, avec une BO très cool : Les Bad Guys, dernier film d’animation Dreamworks réalisé par un Français, Pierre Perifel.

Adapté de la série de BD pour enfants australienne d’Aaron Blabey, que je ne connais pas du tout, ce long métrage reprend apparemment sa bande originale de gangsters, composée donc d’un loup (pickpocket), d’un serpent (perceur de coffre-fort), d’un requin (as du déguisement), d’un piranha (gros bras bagarreur) et d’une tarentule (hackeuse).

Alors qu’ils vivent leur meilleure vie de méchants voleurs, cette petite bande voit à la télé la gouverneure de la ville expliquer qu’ils sont juste de gros losers en manque d’affection et de reconnaissance. Vexés, nos larrons décident de… faire un braquage… pour lui prouver que non (sic). Et c’est bien sûr le début des emmerdes !

Imaginez : il y a même des gens qui veulent les rendre gentils !!!…

Amis du réalisme et de la vraisemblance, abandonnez tout espoir.

Amis du loufoque et des blagues absurdes, asseyez-vous là. ^^

Bienvenue dans un monde où humains et animaux anthropomorphes cohabitent sans que ça dérange personne et où un requin de deux mètres de haut et un de large peut se faire passer pour une frêle demoiselle juste en portant une robe rose à paillettes et du rouge à lèvres.

On est dans de la comédie d’action enjouée, cartoonesque, complétement dingue et portée par une bande de persos très sympas, attachants, une excellente VF, remontant le niveau d’un scénario assez prévisible, malgré quelques twists sympatoches.

Car c’est bien mon seul souci avec ce film, son  histoire cousue de fils blancs à la morale très gentillette. Si c’est raccord au public visé, clairement enfantin, un vrai niveau de lecture plus adulte n’aurait pas été de trop, dans la mesure où les clins d’œil à d’autres films de gangsters bien plus connus et pas du tout pour enfants, eux, sont pour le coup bien présents. ^^

Mais ne dramatisons pas : dans tous les cas, j’ai passé un très bon moment (au frais) devant cette joyeuse bande. C’est un très bon film d’animation, vraiment très drôle, avec une galerie de personnages hauts en couleur et un scénario simple et classique, mais bien mené et à tambours battants.

A voir donc, si ça vous dit et/ou que vous ne savez plus quoi faire pour occuper vos enfants ! ^^

Allez je gope, j’ai beaucoup beaucoup BEAUCOUP trop de choses à faire/voir/lire/écrire pour un mois d’août ! ^^”

A la semaine prochaine pour la suite du Petit Papillon ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.