Salut les geeks ! Salut les geekettes ! [Otaku Otaku ; Les Geeks]

Salut tout le monde !

Étant absente ce week-end (fiesta pour le demi-siècle du frangin), j’écris cette news en avance et je vais la programmer… J’espère que ça va aller ! ^^”

Sinon, ben ça va… L’idée commence, avec le ralentissement quasi général qui va avec… Du coup, un peu de lecture-détente me parait de circonstance. ^^

Je vous avais déjà parlé vite fait il y a un moment d’Otaku Otaku, sympathique petite série de Fujita, qui vient de s’achever sur son 11e tome. 🙂

Voilà donc une bonne occasion de revenir faire un point sur ce manga !

Reprenons donc : nous suivons principalement Narumi, une fujoshi désespérée d’avoir un petit ami, et Hirotaka, son ami d’enfance gamer qui lui propose un peu sans réfléchir de sortir avec lui. Sauf que, aussi maladroits et inexpérimentés l’un que l’autre, ces deux-là gèrent un peu comme ils peuvent, entourés de leurs amis Hanako et Taro, un couple pour le moins euh, explosif ?, auxquels se grefferont très vite le jeune frère d’Hirataka, Naoya, petit naïf pas geek pour un sou et son amie Ko, que ledit naïf prend un moment pour un garçon (ambiguïté sûrement bien mieux gérée en VO qu’en VF), gameuse aussi douée qu’introvertie…

J’aime vraiment beaucoup cette série. C’est mignon, c’est drôle, c’est extrêmement bien traduit, bourré de références toujours bien placées… Une vraie œuvre d'”otaku” et pas juste un vernis marketing brassant des clichés pour faire rire les non-initiés avec des caricatures outrancières et une console ou un ordi dans le décor…

Bref, on suit avec plaisir cette petite bande au fil de leurs vies, comment les relations évoluent tranquillement, un pas en avant deux pas arrière, mais toujours dans la bonne humeur. On reste sur une série avant tout humoristique, même si ça n’empêche pas quelques moments d’émotion toujours très bien placés.

À lire et relire donc, si ça vous dit, un bon moment rigolo en perspective.

Et puisqu’on parle d’humour geek, je voulais vous parler aussi d’une série de BD française, parues chez Soleil entre 2008 et 2015 : Les Geeks, écrite par le collectif Gang et dessinée par Thomas Labourot.

Ces BD sont un peu galère à trouver aujourd’hui, j’avoue avoir eu un peu de mal à tous les avoir, puisque j’ai découvert ça sur le tard chez un pote (merci JeanMi !! 😉 )…

Les Geeks, c’est une bande d’amis, divers, mais qui couvrent un peu tout le spectre de ce qu’on peut entendre par “culture geek” au sens large : informatique (avec quelques blagues assez pointues, bon courage au public qui n’aura pas le jargon… ^^”), cinématographique, BD, comic, manga, jeux vidéo, jeux de rôle, technophilie… Certes, les personnages sont caricaturaux, mais pas à outrance. C’est un ressort humoristique, mais au milieu d’autres. Les références sont de même bien trop précises et multiples pour ne pas être le fait de vrais passionnés. Ça sent bien trop le vécu pour ça… ^^” De même, s’il n’y a pas de trame générale, ça n’empêche pas les personnages d’évoluer au fur et à mesure du temps, ce qui permet un renouvellement appréciable des situations et donc des blagues.

Bref, si vous en croisez… Ben si vous avez les ref’, vous passerez sûrement un bien bon moment ! 😉

Sur ce , je vous laisse là et je vous dis à la semaine prochaine pour la suite du Petit Papillon ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.