Romances ados (Heartstopper]

Salut tout le monde ! 🙂

Encore une news prĂ©programmĂ©e, eh eh eh, maintenant que je sais faire… ^^ Car je ne suis encore pas lĂ  ce WE. J’ai une vie IRL ! ^^” Oui, oui, je sais, encore un mythe qui s’Ă©croule… Je n’habite pas dans une haute tour d’ivoire entourĂ©e de muses et coupĂ©e du monde.

D’un autre cĂ´tĂ©, tant mieux, ça serait surement très ennuyeux.

Bref, me voilĂ , entre deux remplissages de gourde, Ă  prendre mon plus beau clavier pour vous parler d’un web comic que la plupart d’entre vous connaissent sĂ»rement dĂ©jĂ , au moins de nom, car son adaptation sur Netflix a pas mal fait parler d’elle ce printemps : Heartstopper

Info impromptue : ne cherchez pas d’images sans prĂ©ciser “comic” sur le web, apparemment, c’est aussi le titre d’un film d’horreur. ^^”

Bref, je n’ai pas vu ladite sĂ©rie, par contre, en arrivant en avance dans un cafĂ©-librairie oĂą je devais voir des amis lundi, je suis tombĂ©e sur les trois premiers tomes de la BD que je me suis pris, parce que j’avais encore un peu de sous sur mon budget “culture” du mois. VoilĂ , ça m’apprendra Ă  ĂŞtre en avance Ă  un rendez-vous dans une librairie, c’est extrĂŞmement dangereux. Pas pour rien que je me force Ă  limiter le budget.

Mais fi de ces considérations bassement pécuniaires.

Heartstopper est donc un web comic d’Alice Oseman, dispobible sur Tumblr et Tapas, Webtoon, adaptĂ© en sĂ©rie live sur Netflix et donc disponible en français chez Hachette, en quatre tomes plus des spin-off, d’après ce que j’ai suivi.

L’histoire commence un mois de janvier, lorsque le jeune Charlie se retrouve en binĂ´me, en classe de soutien, avec Nick.

Charlie est en 3e, c’est un jeune gay, musicien, outĂ© l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente conte son grĂ©, qui a subi du harcèlement suite Ă  ça, avant que les choses ne se calment. Il a une relation secrète avec un dĂ©nommĂ© Ben, qui est, lui, bien au chaud dans son placard et pas du tout dĂ©cidĂ© Ă  en sortir.

Nick est en seconde, c’est un jeune hĂ©tĂ©ro, a priori, en tout cas, il n’a jusqu’ici jamais aimĂ© que des filles, joueur de rugby, très cool et populaire.

Les deux garçons se lient d’amitiĂ©. Nick, dĂ©couvrant que Charlie est un bon coureur, le fait venir dans l’Ă©quipe de rugby, oĂą il s’intègre plus ou moins selon le degrĂ© d’homophobie latente des autres jeunes gens qui la composent. Nos deux jeunes gens se rapprochent donc, Charlie finit pas se rendre compte qu’il est en train de tomber amoureux, mais ne dit rien pour ne pas risquer de perdre celui qui est devenu un ami très cher pour lui, Nick se demande un peu ce qu’il ressent de son cĂ´tĂ©, ne comprenant pas trop ce qui lui arrive… Il n’aime pas vraiment les garçons, mais celui-lĂ , quand mĂŞme, c’est pas pareil.

C’est vraiment une Ĺ“uvre très touchante et intĂ©ressante, un portrait que je trouve très bien vu des adolescents actuels, pour ce que je peux en apprĂ©hender, en tout cas, et surtout, une très belle histoire d’amour qui se passe quasi très bien, sans clichĂ©s mĂ©lodramatiques lourdingues. Il y a ce qu’il faut de tensions pour rendre l’histoire crĂ©dible, mais sinon, franchement, c’est une histoire incroyablement positive, bienveillante, inclusive, montrant, en plus de cette histoire entre deux ados aussi sincères que maladroits, toute une troupe de personnages tout aussi intĂ©ressants et bien campĂ©s qu’eux. Une jeune trans’, un couple de lesbiennes, des garçons tolĂ©rants, amicaux, qui Ă©voluent, d’autres Ă  baffer, mais globalement, on passe juste un bon moment Ă  s’attendrir devant ces gamins qui se dĂ©couvrent, dĂ©couvrent leurs sentiments, le monde qui les entoure, avec naĂŻvetĂ©, innocence, maladresse, mais beaucoup de tendresse de leur crĂ©atrice, dĂ©sireuse, selon ses propres termes, d’Ă©crire ce qu’elle aurait voulu lire Ă  leur âge, une belle histoire oĂą les choses vont bien ou iront mieux, s’il reste quelques blocages.

Vala, n’hĂ©sitez pas, donc. ^^ A lire et Ă  faire lire aux ados qui se cherchent autour de vous. Les modèles positifs, c’est le bien. ^^

Sur ce , je vous laisse là pour cette semaine, hydratez-vous et à la semaine prochaine pour la suite du Petit Papillon ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.